L'importance des PME

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Poulin, le pdg de REMAC.... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

André Poulin, le pdg de REMAC.

(Photo Jeannot Lévesque)

Bertrand Tremblay
Le Quotidien

«Le Québec traîne de la patte» titrait, hier, Progrès-Dimanche, dans son 47e cahier économique. Il était question du fardeau fiscal des PME, le plus élevé des provinces canadiennes. Carlos Leitao, le ministre des Finances, a manifesté la possibilité de le réduire s'il peut «récupérer, mentionne le confrère Rudy Le Cours, une partie du champ fiscal qu'Ottawa pourrait déserter afin de consentir des baisses d'impôt électoralistes».

Les obstacles

Même s'ils forment 97% du tissu économique québécois, les PME demeurent les négligées du système. Les trois obstacles majeurs à leur croissance que ses dirigeants dénoncent inlassablement depuis des années sont toujours présents: le financement, la paperasserie et l'exportation.

Elles n'ont généralement pas accès au marché des capitaux, parce que, prétendent les spécialistes, les banques ne voient pas l'intérêt d'effectuer des évaluations coûteuses pour de petits projets. Les Caisses d'entraide économique avaient été conçues par le regretté Jacques Gagnon, d'Alma, et son équipe, pour remédier à cette lacune. Les failles du modèle ont provoqué son effondrement.

Seuls, semble-t-il, l'État et ses créatures peuvent imaginer les solutions viables. On comprend donc pourquoi Arthur Gobeil applaudit à l'ouverture manifestée par Gaétan Morin, le nouveau patron du Fonds de solidarité de la FTQ, qui projette de créer un fonds destiné aux PME. «Desjardins est heureusement à l'écoute», se réjouit le président de la Société de la Vallée de l'aluminium, mais ce n'est pas suffisant.

En outre, déplorait André Poulin, le pdg de REMAC, à sa récente présence au Cercle de presse du Saguenay, «nous devons payer nos fournisseurs dans les 30 jours suivant la livraison, alors que les clients les plus importants comme les gouvernements et les multinationales nous demandent de patienter pendant 90 jours avant de recevoir notre chèque. Certains prolongent même le délai jusqu'à six mois.»

Quant à la paperasserie, elle est une véritable plaie entretenue par des gratte-papier qui veulent justifier leur emploi, prétendent nombre d'entrepreneurs. «Ils nous intimident continuellement sur les chantiers en nous menaçant même de représailles... Ces abus d'écritures administratives sont un frein à la productivité.»

Le premier ministre Philippe Couillard dirige présentement une imposante délégation à Shanghai. Il pourrait lancer une première grande opération pour favoriser aux PME l'accès aux marchés étrangers.

La Médaille de l'Assemblée nationale

À ma grande surprise, Stéphane Bédard, le député et chef de la première opposition, me remettait, voilà une semaine exactement, la Médaille de l'Assemblée nationale du Québec. Il le faisait au nom des 135 députés, en présence de membres de notre famille, dont mon épouse Suzanne Beaulieu, et des confrères du Club des 21.

Aux nombreuses personnes qui, tout en m'adressant leurs félicitations, m'ont interrogé sur la signification de cette attribution, je leur transmettrai tout simplement les informations puisées sur le site web de l'Assemblée nationale.

Au départ, c'est un comité qui doit attirer l'attention du président de l'Assemblée nationale sur «des personnalités québécoises, canadiennes ou étrangères méritant la reconnaissance des députés et de la population du Québec». Tous les partis doivent accorder leur consentement.

Le dossier présenté par le comité présidé par Michel Simard, le pdg du Progrès du Saguenay, contient les témoignages de douze personnalités provenant des milieux politique, des affaires et des communications, dont celui de l'ancien premier ministre Lucien Bouchard. Merci donc à MM. Bédard et Simard ainsi qu'à tous ceux qui ont influencé la décision de placer mon humble contribution à la culture québécoise avec celle des plus grands.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer