L'apport inestimable des femmes

Selon les Nations Unies, le maintien des familles... (123RF)

Agrandir

Selon les Nations Unies, le maintien des familles et le soin de tous ses membres reposent principalement sur les épaules des femmes.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

CHRONIQUE ÉGLISE / Le 8 mars dernier, on a célébré la Journée internationale des femmes. Chez nous au Québec, nous pouvions observer un certain débat sur la place publique à savoir si l'égalité des femmes était mission accomplie ou s'il y avait encore du travail à faire ? Sans vouloir relancer ce débat, il est tout de même intéressant de voir que si la question peut être posée au Québec, il n'en est pas de même partout dans le monde où les inégalités vécues par les femmes sont encore omniprésentes.

Chaque année, pendant le carême, les Canadiens et Canadiennes sont sensibilisés afin de manifester leur solidarité avec des communautés d'Afrique, d'Amérique latine, d'Asie et du Moyen-Orient qui, elles luttent pour la dignité et la justice. Le thème de cette année, « Les femmes au coeur du changement », rend hommage à toutes ces femmes qui sont souvent les moteurs de changements dans leurs foyers et leurs collectivités.

La pauvreté et le sous-développement touchent un nombre disproportionné de femmes à cause du manque d'éducation, de la sous-alimentation, des emplois précaires et mal payés et de la discrimination. Pourtant les femmes sont souvent des leaders inestimables pour initier des changements dans leur communauté. Les statistiques des Nations Unies montrent que le maintien des familles et le soin de tous ses membres reposent principalement sur les épaules des femmes et cela partout dans le monde. On y ajoute qu'en moyenne la plupart des responsabilités du foyer sont assumées par celles-ci.

En plus de leur rôle si essentiel dans leur famille immédiate, elles portent également leur génération actuelle et celles qui vont suivre. Les femmes ont aussi une fonction primordiale dans leur milieu de vie.

Oeuvrant sur le terrain depuis déjà 50 ans, Développement et Paix a pu constater que dans les pays du Sud, l'impact et l'apport des femmes sont uniques en ce qui concerne les processus de réconciliation, de réadaptation et de reconstruction, à l'intérieur des communautés. Ces femmes présentent des charismes, des dons particuliers qui leur sont propres et tout aussi indispensables.

Carême de partage

Chaque jour, des millions de femmes et de filles à travers le monde mènent des luttes courageuses afin de mettre fin aux souffrances, aux injustices et aux obstacles auxquels elles sont confrontées. Pour toutes ces raisons, la campagne de Carême de partage de Développement et Paix souhaite cette année honorer ces femmes qui, partout dans le monde, luttent pour leur droit et tout autant pour les droits de leur communauté.

Développement et Paix - Caritas Canada a choisi de mettre les femmes de l'avant afin de faire rayonner leur rôle et leur importance remarquables dans le développement de leur milieu, tout en permettant de reconnaître et de questionner l'enracinement profond de plusieurs inégalités persistantes encore malheureusement dans toutes les sphères de nos sociétés.

Développement et Paix, fondé par les Évêques catholiques du Canada, a aussi besoin de votre appui pour supporter année après année différents projets avec des partenaires du Sud. Pendant ce Carême, vous pouvez faire votre don par votre paroisse, lors de la quête du dimanche 2 avril, ou en adressant un chèque à Développement et Paix, 602, rue Racine Est, Chicoutimi, G7 H 1V1, ou par Internet à www.devp.org ou encore par téléphone au 1-888-234-8533. Merci de faire la différence pour plus de justice !

Roxane Leblanc, répondante diocésaine de développement et paix




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer