Hébergez-vous un zombie?

CHRONIQUE / Ce titre peut paraître alarmiste, voire un peu parano sur les... (123rf)

Agrandir

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Fortin
Le Quotidien

CHRONIQUE / Ce titre peut paraître alarmiste, voire un peu parano sur les bords: c'était pour retenir votre attention parce que les zombies, ça fait peur au monde! Par contre, ne vous précipitez pas à l'épicerie pour faire des provisions d'eau potable et de nourriture en conserve, je ne vous annoncerai pas, aujourd'hui du moins, une pandémie apocalyptique.

De nos jours, la majorité de la population utilise un téléphone intelligent. Cet objet, qui est désormais un prolongement direct de soi, est aussi une manne pour les fabricants d'appareils de toutes sortes. Du pèse-personne au réveille-matin en passant par les thermostats de votre résidence, tout est connecté au réseau afin que vous puissiez avoir accès, via votre téléphone intelligent, aux différents réglages de vos appareils.

Cette hyperconnectivité est géniale à court terme, mais peut compromettre grandement la sécurité mondiale et là, j'exagère à peine! Des millions de nouveaux appareils connectés sur Internet sont mis en service chaque semaine et plusieurs d'entre eux présentent, dès leur sortie, de grandes failles de sécurité qui ne seront jamais corrigées par les fabricants. Les méchants pirates de l'Internet n'ont plus besoin de prendre en otage votre ordinateur afin de causer des dommages sur la toile, ils n'ont qu'à exploiter les failles des différents appareils connectés. D'ailleurs, l'attaque du 21 octobre dernier, qui a mis K.-O. de nombreux ténors du Web tels Amazon, Spotify, Netflix et Twitter, fut réalisée à l'aide d'objets connectés tels des caméras de surveillance, moniteurs de bébé et imprimantes. Les pirates ont utilisé un petit virus de type cheval de Troie du nom de Mirai qui s'attaque aux objets connectés.

Pourtant c'était gratuit!

La source de l'infestation de votre réseau se fera, par exemple, en téléchargeant un courriel infecté ou un programme «spécial» qui vous servira à voir illégalement en streaming la dernière superproduction hollywoodienne. N'oubliez pas que sur Internet rien n'est gratuit, et ce, même si vous ne déboursez pas un sou pour un service. Sur Internet vous êtes une proie constamment traquée, vous n'êtes que de la chair à clics. Par la suite, l'ordinateur zombie s'attaquera aux différents objets connectés sur votre réseau local et sur Internet. Ce qui différencie Mirai de ses prédécesseurs, est qu'il infecte des périphériques via le protocole Telnet de manière si subtile qu'il est presque indétectable.

Si simple et si dangereux

Les objets connectés ont tous un système d'exploitation qui est protégé par un nom d'utilisateur et un mot de passe attribués par défaut par les fabricants. Idéalement, dans le meilleur des mondes, la première chose que vous devez faire après avoir branché votre appareil est de changer le mot de passe par défaut, chose que, semble-t-il, pratiquement personne ne fait!

Mirai tentera simplement de prendre possession de vos appareils en essayant une série de mots de passe par défaut, et ce, dans un intervalle aléatoire afin de ne pas éveiller de soupçons. Le virus ajoutera quelques lignes de code à votre appareil afin que celui-ci devienne un missile balistique virtuel qui se déclenchera à un moment précis vers un lieu précis. La subtilité des attaques récentes est dans la faible quantité de données envoyées par les infectés qui sont, quant à eux, très nombreux. Cette petite quantité de données complique grandement la vie des experts en sécurité, car le trafic individuel est si minime qu'il se fond littéralement dans la mer de données gigantesques qu'est Internet.

Pour réduire les risques, vous devez:

1- Avoir un antivirus à jour.

2- Ne pas télécharger n'importe quoi.

3- Ne pas ouvrir les pièces jointes de courriels dont vous n'avez pas entièrement confiance.

4- Changez le mot de passe de vos équipements.

5- Un bon routeur à jour.

Alors hébergez-vous un zombie?

Suivez-moi sur mon blogue http://blogues.lapresse.ca/humeurtechno/

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer