Pour les besoins des travailleurs migrants

Le projet Raices y Esperanzas soutient les travailleurs... (Photo 123RF)

Agrandir

Le projet Raices y Esperanzas soutient les travailleurs migrants saisonniers.

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

CHRONIQUE ÉGLISE / Depuis quelques années, nous savons que des travailleurs provenant du Mexique et du Guatemala répondent à l'appel des entreprises agricoles de la région qui éprouvent des difficultés à recruter de la main-d'oeuvre, pour maintenir leur production agricole annuelle.

Depuis 2012, le projet Raices y Esperanzas (Racines et Espérances) soutient ces travailleurs migrants saisonniers, dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Des groupes pastoraux, des organismes et des personnes de la communauté, préoccupés par ces travailleurs dans les différentes régions du Québec, se sont unis pour travailler ensemble afin de répondre à leurs besoins. C'est ainsi qu'une pastorale provinciale, la Table interdiocésaine de pastorale des travailleuses et travailleurs migrants agricoles (TIDPTMA) a été créée. Elle a pour mission d'aller à la rencontre des travailleurs pour écouter et identifier leurs besoins; de favoriser l'accueil humain et l'accompagnement spirituel par les communautés chrétiennes, de sensibiliser les communautés et la population en général à la situation des travailleurs et d'intervenir auprès d'instances différentes pour promouvoir le respect de la dignité humaine.

La Table réalise des rencontres périodiques, accorde un soutien permanent à ses membres et propose des activités pour appuyer le travail de la pastorale sociale dans les régions. Des sujets importants, tels que les lois du gouvernement concernant l'embauche de ces travailleurs, leurs droits, les problèmes les plus fréquents auxquels ils font face, les outils pour les soutenir, font partie de nos discussions. Ces rencontres ont lieu dans la région de Montréal et la participation du projet Raices y Esperanzas (Racines et Espérances) se réalise majoritairement par Internet (Skype).

Lors de la rencontre du 21 avril 2016, la TIDPTMA soulignait sa 10e année de fonctionnement avec quelques-uns de ses membres, ainsi qu'avec la participation spéciale des représentants du Consulat du Mexique à Montréal, invités ce jour-là pour nous parler des services qu'ils offrent aux travailleurs.

Nous remercions les personnes qui sont là depuis le début de la TIDPTMA; spécialement Daniel Pellerin de la pastorale sociale du diocèse de Saint-Jean-Longueuil, Émile Duhamel de la pastorale sociale du diocèse de Valleyfield et Melvin Mendez de Somos Hermanos (un programme d'accompagnement des travailleuses et travailleurs saisonniers) parrainé par les diocèses cités précédemment, pour leur grande implication au sein de la TIDPTMA et pour l'appui accordé depuis toujours à notre projet Raices y Esperanzas.

Enfin, nous remercions le Seigneur de permettre ce travail conjoint des pastorales sociales. Nous espérons pouvoir continuer à travailler à cette belle mission pastorale qui enrichit et appuie les efforts régionaux auprès des travailleurs migrants saisonniers agricoles.

Jenny Diaz, coordonnatrice Projet Raices y Esperanzas, Saguenay-Lac-Saint-Jean

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer