Les Sags ont pris leur place

Tous les joueurs présents qui ont été sélectionnés... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Tous les joueurs présents qui ont été sélectionnés par les Saguenéens sont montés sur la scène en compagnie des membres de l'organisation, samedi, à Charlottetown.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / L'image était forte à l'issue du repêchage de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, samedi, à Charlottetown. Tous les joueurs présents qui ont été sélectionnés sont montés sur la scène en compagnie des membres de l'organisation. Ça faisait du monde et résumait bien la semaine de la concession chicoutimienne. Les Sags ont pris de la place lors des Assises 2016.

L'an dernier, autour de la table de l'équipe, il y avait trop de chaises pour le nombre de personnes qui avaient fait le voyage à Sherbrooke. Une année plus tard, c'était tout le contraire alors que les Sags avaient définitivement les moyens de leurs ambitions. Tous les membres du personnel hockey, sans exception, étaient sur place. Ça peut sembler anodin, mais c'est le genre de chose qui renforce le sentiment de grande famille. Il serait facile ici de dire qu'ils ont fait les choses en grand à l'Île-du-Prince-Édouard parce que c'est la ville qui paie, mais de un, c'est faux, et de deux, avec cet OSBL, les dirigeants des Sags n'ont plus de contraintes financières, ce qui était le cas avec la formule des gestionnaires, qui voulaient bien entendu faire de l'argent. Les dirigeants ont profité des Assises pour lancer un message clair au reste de la LHJMQ : à partir de maintenant, les Sags vont occuper l'espace qui leur revient. 

Pour couronner le tout, samedi, Yanick Jean a pleinement mérité son salaire, bouclant pas moins de 11 transactions ! Le grand manitou de l'équipe a clairement un plan et il le respecte à la lettre. Il a multiplié les approches auprès de ses homologues et n'a pas hésité à user ses chaussures pour le bien de la cause. Résultat de l'opération, il a fait le plein de choix 2017, cuvée qu'on dit beaucoup plus relevée. Yanick Jean a même tenté le grand coup pour le gardien local Olivier Rodrigue. C'était le meilleur gardien, sans aucun doute et en prime, il est de la région. À son arrivée en poste, il m'avait confié qu'il n'avait pas le droit de ne pas au moins tout essayer pour aligner les meilleurs joueurs de la région. Il est passé de la parole aux actes samedi, même si les Voltigeurs de Drummondville ont finalement fait dérailler le plan. Mais c'était si près...

Au départ, le DG des Sags semblait avoir payé très cher pour s'avancer du 10e au 4e rang dans l'espoir de mettre la main sur Olivier Rodrigue. Toutefois, en décortiquant la transaction et celle avec le Drakkar de Baie-Comeau, dans laquelle les Saguenéens reculaient finalement au 8e échelon pour prendre l'attaquant Samuel Houde, on se rend compte que Yanick Jean avait assuré ses arrières solidement si jamais Rodrigue n'était plus disponible. En annulant tous les choix de la même ronde et de la même année impliqués, pour s'avancer du dixième au 8e rang du repêchage, les Sags ont cédé Alexander Krief, mais en retour, ont mis la main sur un choix de 2e ronde, le 32e et un autre de 7e tour. Avec la possibilité de quatre défenseurs de 17 ans l'an prochain, Krief est donc celui qui a été sacrifié. Les deux transactions étaient faites avant la journée du repêchage. Jean s'assurait donc d'éviter une panique sur le plancher. Un homme de hockey avec moins d'expérience aurait peut-être travaillé différemment, avec un résultat aussi différent. 

Jean a également expédié l'attaquant de 20 ans Jonathan Bourcier à Bathurst et le retour a été excellent pour un joueur obtenu en retour d'un choix de 4e ronde il y a 12 mois. Pour ses services, les Sags ont encaissé un choix de deuxième tour et un autre de 4e ronde. Oui, Bourcier a touché la cible à 30 occasions, mais sa petite taille a paru dans le dernier droit. Yanick Jean estime également que Jake Smith sera aussi efficace aux côtés de Nicolas Roy qui a largement contribué aux succès offensifs de Bourcier la saison dernière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer