Du vent dans les voiles du couple

CHRONIQUE ÉGLISE / La fièvre du printemps nous pousse à dépoussiérer, à... (Photo 123rf)

Agrandir

Photo 123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

CHRONIQUE ÉGLISE / La fièvre du printemps nous pousse à dépoussiérer, à redonner un second souffle à notre environnement. Prenons-nous autant soin de notre couple?

Cela faisait plus de six ans que nous étions en couple et 15 ans que nous nous côtoyions. Bien que nous étions amoureux l'un de l'autre, nous sentions parfois les effets de la routine commencer à peser. Entre l'énergie consacrée à notre famille, au travail et aux loisirs, prendre soin du couple devenait un défi. Sachant que nous songions à nous marier, un couple nous demanda si nous connaissions Priorité Couple.

Priorité Couple existe pour les couples désireux de faire un temps d'arrêt, peu importe le nombre d'années de vie à deux et/ou de l'étape où ils en sont dans leur relation: qu'elle soit stimulante, plutôt ''ordinaire'' ou voire insatisfaisante. Il s'agit d'une fin de semaine organisée autour d'échanges et de réflexions sur les sujets fondamentaux de la vie de couple (le dialogue, la confiance, la vie sociale, le travail, le budget et les enfants, pour n'en nommer que quelques-uns). Depuis mars 1989, au-delà de 1350 couples de tous âges (20 à 80 ans) se sont accordé ce moment privilégié pour cultiver leur amour. Pour ceux qui ont des projets de mariage, à noter que la fin de semaine Priorité Couple est reconnue sur le plan de la préparation au mariage et qu'un certificat peut être émis à cette fin.

Ce sont les femmes qui aiment ce genre de choses, non?

«Étant donné la nature de ma profession, j'ai eu la chance de participer à divers séminaires dans ma vie. J'ai eu un coup de coeur pour la simplicité de la formule de Priorité Couple. J'avais, à l'époque, l'arrogance de penser que je connaissais pratiquement ''par coeur'' mon conjoint. Durant la fin de semaine, quelle surprise de voir qu'en jasant avec lui de sujets délicats, un autre Martin se révélait. En effet, le cadre enchanteur de la fin de semaine aidait certes, mais c'est surtout le fait que nous parlions de ces sujets dans un état d'ouverture. Habituellement, c'est lorsqu'un désaccord se manifestait, que nous étions tendus et sur la défensive, que nous les abordions». (Dominique)

Qu'en est-il des hommes?

«De mon côté, j'y ai réalisé que bien que je savais depuis toujours que ma conjointe serait appelée à beaucoup voyager dans son travail (et que je lui avais dit qu'elle avait tout mon support à ce sujet), je souhaitais au fond que ça ne se réalise pas trop rapidement. Inconsciemment, je ''retenais le projet'', de subtiles façons. Comme un papillon que je ne pouvais plus retenir, il était temps qu'elle s'envole à la hauteur de ses aspirations. J'ai pu dès lors authentiquement la supporter. J'ai tellement apprécié ma fin de semaine, que de nous deux, c'est moi qui en fais davantage la promotion auprès de notre entourage!» (Martin)

Dominique Renaud et Martin Plourde,

Couple Vice-président du C.A.

Les places s'envolent

La fin de semaine de Priorité Couple aura lieu du 29 avril au 1er mai prochain dans le magnifique cadre de l'Ermitage Saint-Antoine, au Lac-Bouchette. Le nombre de places est limité. Si cela vous interpelle, nous vous recommandons de passer à l'action, car c'est dommage d'attendre et de se faire ensuite répondre que le guichet est fermé. Pour renseignements et inscriptions, contactez Manon Larouche et Pascal Desrosiers au 418-343-3621. Cell: 418-321-1621 ou 418-343-3996.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer