Les paramédics manifestent au CIUSSS

Martin Harvey, président du Syndicat des paramédics du... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Martin Harvey, président du Syndicat des paramédics du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Sans contrat de travail depuis trois ans, les paramédics en grève membres de la CSN poursuivent leurs moyens de pression. Jeudi, une importante délégation est allée rencontrer le docteur Serge Bergeron, directeur médical régional des Services préhospitaliers d'urgence du CIUSSS du Saguenay - Lac-Saint-Jean afin de lui faire part de son mécontentement.

Selon le syndicat, le CIUSSS aide les employeurs à contrecarrer les moyens de pression de différentes façons. « Premièrement, la direction régionale du préhospitalier du CIUSSS a fait parvenir aux hôpitaux de la région une directive qui force les infirmières ainsi que le personnel de bureau à recueillir les informations personnelles des patients transportés en ambulance pour faciliter la facturation des compagnies ambulancières (AS-810) », explique le président du syndicat, Martin Harvey. 

« La Commission des services essentiels a considéré que de prendre les informations personnelles des patients ne dérangeait en rien la sécurité des patients et que c'était un formulaire administratif qui sert uniquement à facturer. »

Comme moyens de pression, le syndicat a demandé au CIUSSS de reporter après les négociations les formations à donner aux paramédics, étant donné que ces derniers boycotteront lesdites formations. Le CIUSSS n'a pas donné suite à cette demande.

Le Syndicat déplore que le CIUSSS n'oblige pas les compagnies ambulancières à transférer les données recueillies dans certains formulaires appelés carte MDSA. 

« Les informations sur ces cartes MDSA protègent les paramédics en cas de situation problématique. Les compagnies ambulancières mettent de côté cette importante cueillette, précise M. Harvey. Quand nous ne sommes pas en moyens de pression, ce sont les paramédics qui le font, mais la Commission des services essentiels a décrété que ce doit être les employeurs qui le fassent, mais ils ne le font pas, pour la plupart. »

Le Syndicat est venu demander au CIUSSS de retirer la directive faite au personnel des hôpitaux concernant la collecte d'information des patients, de reporter les formations et aussi de s'assurer que les employeurs recueillent les données sur les cartes MDSA.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer