L'environnement sera une priorité pour l'ERD

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, a mis à l'avant-plan son candidat dans le district #15, Denis Gilbert. Ce dernier est propriétaire de l'épicerie Bizz et est un adepte du compostage depuis plusieurs années.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique et candidate à la mairie de Saguenay, Josée Néron, a rencontré les médias mardi matin pour rappeler à la population les engagements pris par sa formation en mars dernier dans son programme concernant l'environnement. « L'environnement n'a jamais été une priorité pour l'administration », a-t-elle déploré.

Selon elle, tous les engagements de sa formation ont été analysés en ligne avec le développement durable.

Elle a ciblé l'urgence pour la Ville de se tourner vers le compostage. « D'ici 2020, le gouvernement va interdire aux propriétaires le dépôt de matières putrescibles dans les lieux d'enfouissement. Le nouveau conseil aura seulement deux ans pour agir. Saguenay est en retard », a-t-elle analysé. Selon elle, Saguenay affiche un large retard face à des villes comparables comme Sherbrooke, Gatineau et Lévis.

Elle était accompagnée par quelques candidats, dont Denis Gilbert, le propriétaire de l'épicerie Bizz, une épicerie d'alimentation saine située à Chicoutimi. « Composter est un geste simple qui commence dans notre cuisine. La matière organique représente plus de 50 % des quantités de matière enfouie. Il faut tous agir », a plaidé celui qui se présente dans le district #15 à La Baie.

Josée Néron a de plus rappelé l'importance de préserver le lac Kénogami, qui est « la ressource en eau potable pour 110 000 personnes. » Elle a aussi promis de continuer la plantation d'arbres à la grandeur de la ville. « Les gens veulent que la Ville reverdisse tous les arrondissements », a-t-elle souligné.

La candidate voudrait également bannir les bouteilles d'eau de moins d'un litre dans les édifices municipaux. « On va installer des fontaines d'eau, car l'eau de la ville est d'une excellente qualité. On veut aussi ajouter des îlots de récupération dans les lieux publics.

Interrogée par Le Quotidien sur l'absence du transport en commun lors de sa conférence de presse, elle a expliqué qu'à Saguenay « il y a beaucoup de sensibilisation à faire. Il faut assurer à notre Société de transport du Saguenay (STS) un financement de base pour offrir tranquillement un service encore plus intéressant. »

Promotion Saguenay

Questionnée sur la promesse de ménage qu'entend faire son adversaire Jean-Pierre Blackburn dans Promtion Saguenay, Josée Néron a esquissé un sourire en coin. « Je suis heureuse que M. Blackburn a pris le temps de lire notre programme », a-t-elle indiqué en boutade.

Zone ferroviaire: le montant avait été voté en avril

L'investissement de 400 000 $ pour l'asphaltage de la zone ferroviaire au centre-ville de Chicoutimi, annoncé au Quotidien lundi par le maire Jean Tremblay, a été adopté au conseil municipal du 3 avril dernier. 

Les élus avaient alors adopté une résolution concernant l'« aménagement et mise aux normes du stationnement de la zone ferroviaire » pour le montant de 500 000 $. La résolution avait été proposée par le conseiller Michel Tremblay, membre du Parti des citoyens de Saguenay, et appuyée par Josée Néron, chef de l'Équipe du renouveau démocratique et actuelle candidate à la mairie de Saguenay. 

Selon cette dernière, ce montant fait tout simplement partie du plan triennal d'immobilisation. 

Rappelons qu'un autre candidat à la mairie de Saguenay, Jean-Pierre Blackburn, avait promis jeudi dernier de lancer un appel d'offres pour recevoir des propositions de projets pour réaménager la zone ferroviaire, qui est actuellement un stationnement à ciel ouvert recouvert de gravier. 

Il est également fréquenté par de nombreux propriétaires de motorisés qui s'y installent gratuitement l'été.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer