Un navire de moins à La Baie pour la protection des baleines

Le Celebrity Summit est le seul à avoir... (Archives Le Progrès)

Agrandir

Le Celebrity Summit est le seul à avoir annulé son passage. Il devait faire escale le 2 octobre

Archives Le Progrès

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le navire Celebrity Summit ne viendra pas à La Baie comme prévu, le 2 octobre, en raison des nouvelles mesures visant à réduire la mortalité des baleines dans le golfe du Saint-Laurent.

Les navires de 20 mètres ou plus doivent temporairement limiter leur vitesse à 10 noeuds (environ 19 km/h) lors de leur passage dans l'ouest du golfe du Saint-Laurent, entre le nord de l'Île-du-Prince-Édouard et la Côte-Nord. Cette mesure a engendré de nombreuses modifications aux itinéraires des bateaux qui se rendront à La Baie. Le Celebrity Summit est le seul à avoir annulé son passage.

«Dans un cas, nous avons aussi un navire qui va rester plus longtemps. Dans les derniers jours, on a eu de nombreuses modifications à l'horaire. Les compagnies doivent s'assurer que les individus auront du temps pour profiter de chaque escale durant leur itinéraire. Le navire qui reste plus longtemps ici, c'est justement parce qu'il a annulé une autre escale», a expliqué la vice-présidente exécutive de Promotion Saguenay, Priscilla Nemey.

Dix baleines noires de l'Atlantique Nord sont mortes cette année dans le sud du golfe du Saint-Laurent, certaines en ayant été heurtées par des navires. On estime à environ 500 la population actuelle de baleines noires dans le monde. L'espèce est menacée d'extinction, selon les groupes de protection et les biologistes marins.

«Pour l'instant, nous ne sommes pas trop impactés par la décision, dans le sens que nous avons une seule annulation, a souligné Mme Nemey. On surveille ce qui se passe. Le 2 octobre, nous avions deux navires, alors il y aura quand même un navire à quai à La Baie et il y aura des activités.» Le Insigna et ses 684 passagers et 386 membres d'équipage seront à La Baie le 2 octobre. La veille, c'est nul autre que le Queen Mary II (2620 passagers) qui sera à quai.

Les mesures préventives pour les baleines s'appliquent jusqu'à ce qu'elles aient quitté les secteurs préoccupants, peut-on lire dans un communiqué publié le 21 août par Transports Canada.

«Le non-respect de ces mesures entraînera une sanction administrative pécuniaire pouvant atteindre 25 000 $», y est-il écrit.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer