Auditions pornographiques: zone grise dans la règlementation

La star du porno au Québec Vandal Vyxen... (Photo tirée du site Internet de Vandal Vyxen)

Agrandir

La star du porno au Québec Vandal Vyxen devrait débarquer à La Baie le 7 septembre.

Photo tirée du site Internet de Vandal Vyxen

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Les autorités municipales de Saguenay ont fait parvenir un avis à la maison de production AD4X, qui prévoit tenir des auditions pornographiques et un party érotique à La Baie, le 7 septembre prochain. La Ville, qui n'est pas chaude à l'idée de recevoir un tel événement sur son territoire, dit s'appuyer sur des règlements de zonage pour en interdire la tenue. Pourtant, le président de l'arrondissement de La Baie, François Tremblay, a affirmé qu'aucun règlement ne force l'annulation de l'événement à saveur érotique.

Joint par Le Quotidien pour démêler toute cette histoire, le responsable des communications de Saguenay, Jeannot Allard, a déclaré que des règlements de zonage ne permettent pas la tenue d'un événement érotique dans ce secteur de la ville. Invité à être plus précis sur ce règlement, M. Allard n'a pas été en mesure d'éclaircir la situation.

« Ce que je sais, c'est que la Ville a envoyé un avis à la maison de production, afin que l'événement n'ait pas lieu à cet endroit. La compagnie pourra ensuite interpréter l'avis comme elle le veut. Si l'événement a tout de même lieu, il pourrait y avoir des contraventions. Mais il sera toujours possible pour l'entreprise de contester en cour », a indiqué Jeannot Allard.

Soulignons que les bars n'ayant pas de permis de nudité ne sont pas autorisés à présenter des spectacles comme on pourrait voir dans les bars de danseuses, par exemple. En ce qui a trait au party érotique organisé à La Baie, la maison de production AD4X a promis qu'il n'y aurait pas de nudité à l'intérieur de l'établissement et que les auditions pour les films pornographiques auraient lieu dans un motorisé stationné à l'arrière du commerce. Les auditions ne seront donc pas réalisées devant public.

Mais voilà que les autorités municipales ne semblent pas s'entendre sur l'interprétation dudit règlement, puisque le président d'arrondissement, François Tremblay, a assuré que la Ville n'était pas en mesure de forcer l'annulation de l'événement.

« Nous avons validé auprès des autorités compétentes. Aucun règlement d'urbanisme ne permet l'annulation de cette activité qui se tient en zone privée et sous l'entière responsabilité du commerçant ainsi que du promoteur. Nous avons aussi communiqué avec la Sécurité publique de Saguenay. Ils sont informés des faits et sont à valider le permis et d'autres aspects légaux. Dans l'éventualité où il y aurait des irrégularités, les services de police agiront en conséquence », a indiqué M. Tremblay.

De son côté, le maire de Saguenay, Jean Tremblay, n'a pas voulu se mêler de cette histoire. « S'il y a quelque chose qui ne m'intéresse pas, c'est bien la pornographie. M'avez-vous déjà entendu me mêler de quelque chose en rapport avec la sexualité ? Ce n'est pas de mes affaires », a fait valoir le maire Tremblay. 

La boîte de production montréalaise AD4X en sera à son 14e casting pornographique au Québec. 

Lors d'une entrevue accordée au Quotidien en début de semaine, le président et directeur général d'AD4X, André De la Seine, avait assuré que tout se faisait dans les règles de l'art et qu'il n'y avait rien d'illégal à tenir ce genre d'événement.

Initialement, les auditions devaient avoir lieu au Bistro du Fjord de Chicoutimi, mais avaient été annulées. 

Selon André De la Seine, des pressions avaient été faites sur le propriétaire pour encourager son annulation. En moins de 48 heures, l'événement avait été réorganisé, cette fois à l'Hôtel Plaza de La Baie. 

L'événement risque d'attirer bon nombre de personnes, puisque lors des auditions tenues dans d'autres villes québécoises, jusqu'à 400 personnes s'étaient déplacées. 

« Il y a plein de monde qui rêve de devenir acteur porno », avait dit André De la Seine pour expliquer cette tournée québécoise d'auditions.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer