Chambord: 3M$ pour la desserte d'eau potable

Le maire de Chambord souhaite que la demande... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le maire de Chambord souhaite que la demande d'annexion formulée par Desbiens soit retirée afin d'avoir les coudées franches.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le projet de desserte d'eau potable et d'égout au secteur de villégiature de Chambord est estimé à 3 M $.

Les élus ont présenté samedi dernier aux 150 propriétaires le résultat de l'étude réalisée par une firme spécialisée pour réaliser un réseau collectif. « Il s'agit de chiffres préliminaires. La proposition a été bien accueillie par les citoyens. Nous avons eu une bonne discussion. Nous allons de l'avant avec un projet de règlement d'emprunt », a indiqué le maire Gérard Savard.

La municipalité n'a pas encore déterminé si les propriétaires devront payer 75 % de la facture ou 60 %. 

« Nous avons des discussions à ce sujet. Si nous préférons le 75 %, ce sont seulement les gens concernés qui pourront se prononcer sur le règlement d'emprunt, si c'est 60 %, ce sera l'ensemble des citoyens », exprime le magistrat.

Demande d'annexion

Le maire souhaite aussi que la demande d'annexion formulée par Desbiens soit retirée afin d'avoir les coudées franches.

Bien que le projet aurait été bien reçu, certains résidants ne souhaitent pas payer si cher pour obtenir les services. 

« Il y a des gens qui ont des chalets trois saisons qui ne veulent pas avoir le service tandis que ceux qui vivent à l'année le veulent. C'est certain que le coût par résidence est élevé vu le nombre restreint de résidences impliquées. Malgré cela, je suis convaincu que ça revient moins cher que ce que proposait Desbiens. La hausse du compte de taxes aurait été de 35 % », affirme-t-il.

Plans et devis

Au cours des prochains mois, la localité va faire réaliser des plans et devis à condition que le règlement d'emprunt soit adopté ; quelque part cet automne. La volonté du conseil municipal est que le réseau soit disponible en 2020.

Le secteur visé par le projet de réseau potable et d'égout touche le Domaine-du-Marais, le Domaine-Norois, le chemin de la Pointe-aux-Trembles et une partie du rang Desmeules et de la route 169. Le réseau s'étend sur une distance de trois kilomètres.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer