Le Canada vu par l'oeil d'un drone

L'équipe de la tournée commanditée par Duracell était... (Photo Le Quotidien, Katerine Belley-Murray)

Agrandir

L'équipe de la tournée commanditée par Duracell était de passage au Centre d'excellence des drones, lundi. On aperçoit le coordonnateur du Centre, Michel Cordeau, au centre à l'arrière, et le commandant en chef de l'équipe, Marc Dickinson, à l'avant avec un drone.

Photo Le Quotidien, Katerine Belley-Murray

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Parcourir le Canada d'un bout à l'autre en prenant des images à l'aide d'un drone. Voilà le périple que vit un « équipage » qui s'est arrêté quelques heures au Centre d'excellence sur les drones à Alma, lundi.

Explorer150 est le premier voyage diffusé d'un drone à travers tout le pays. Au total, plus de 11 000 kilomètres seront parcourus. L'équipe est de passage dans la région jusqu'à mardi, en direction ensuite de Sainte-Flavie.

Le parcours du drone est documenté et partagé sur le Web à l'adresse www.duracelldrone.macleans.ca/fr/. Les images de la région prises par le drone devraient s'y retrouver dans une semaine.

« Nous sommes partis pour six semaines au total, du 1er août au 10 septembre. Nous roulons de 300 à 500 kilomètres par jour, six jours par semaine. Nous avons obtenu un permis spécial de Transports Canada qui nous permet de faire voler un drone à partir d'une voiture en mouvement », explique le commandant de bord, Marcus Dickinson.

Bien entendu, celui qui pilote le drone ne conduit pas la voiture. En fait, si une seule personne est nécessaire pour conduire l'automobile, elles sont deux à s'occuper du drone. L'une regarde le drone à partir du véhicule (le toit du Jeep est enlevé pour ce faire) et l'autre regarde un écran d'ordinateur qui diffuse l'image en direct. 

« On se parle constamment pour être certains que tout est correct avec notre drone. Quand il pleut, on ne peut pas faire voler l'appareil. Alors on roule, mais on ne pilote pas. Nous avons été très chanceux depuis le début, parce que nous n'avons pas raté une seule journée. »

Six drones

Au total, six drones seront utilisés. L'équipe change de drone en fonction des territoires qu'elle couvre. Par exemple, pour une route « sans fin » au Yukon, où les automobiles croisées sont rares, l'équipe utilise un drone différent que lorsqu'elle se retrouve en plein centre-ville de Toronto, là où les obstacles sont nombreux.

C'est le Centre d'excellence qui a invité l'équipage, qui en a profité pour regarder les installations. L'initiative est commanditée par les piles Duracell. Des images captées se retrouveront d'ailleurs dans des publicités de l'entreprise. Maclean's est aussi partenaire.

Le drone a débuté son parcours dans la communauté la plus à l'ouest du pays, Beavercreek, au Yukon, et le terminera dans la pointe la plus orientale du Canada, soit Saint-Jean, Terre-Neuve. Chaque passage dans un territoire ou une province fait l'objet d'une vidéo.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer