Mairie de Dolbeau-Mistassini: André Guy dit non

Richard Hébert est l'actuel maire de Dolbeau-Mistassini. Il... (Archives Le Progrès, Louis Potvin)

Agrandir

Richard Hébert est l'actuel maire de Dolbeau-Mistassini. Il a annoncé qu'il se lançait en politique fédérale.

Archives Le Progrès, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

André Guy ne se présentera pas à la mairie de Dolbeau-Mistassini.

Le comptable a été sollicité par de nombreuses personnes depuis que Richard Hébert a annoncé son intention de se présenter comme candidat libéral à l'élection partielle dans Lac-Saint-Jean.

« Les gens me téléphonent et me rencontrent. Là, je leur ai dit d'arrêter. Ma décision est prise. Je suis associé au Bureau de Mallette de Dolbeau-Mistassini. J'ai 62 ans, je vais prendre ma retraite à 65 ans et je veux continuer mon métier. Pas question de me lancer à la mairie », a-t-il affirmé, sans équivoque.

Très impliqué

André Guy est très impliqué à Dolbeau-Mistassini et plusieurs le voient comme le successeur logique de Richard Hébert.

« C'est un ami, je ne m'en cache pas et je ne me présenterais pas contre lui. Même si la réalité a changé depuis qu'il a annoncé qu'il serait candidat libéral, ma position n'a pas changé. Quand je serai à la retraite, je verrai », a-t-il ajouté.

Aucun candidat

Aucune personne ne s'est manifestée jusqu'à maintenant pour se présenter à la mairie de Dolbeau-Mistassini. Est-ce qu'une conseillère ou un conseiller actuel pourrait être intéressé ?

Rémy Rousseau ferme la porte au poste de maire et à celui de préfet de la MRC Maria-Chapdelaine.

« Des gens m'ont approché pour les deux, mais j'ai dit non. Je suis plus en mode d'en faire moins que d'en faire plus. Je sais ce que ça implique comme travail d'être maire », a mentionné celui qui a été président de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets pendant de nombreuses années.

M. Guy fera savoir en septembre s'il sollicite ou non un autre mandat au poste de conseiller.

D'autres noms

Le nom de Pascal Cloutier circule comme candidat potentiel à la mairie, mais il n'a pas été possible de le joindre pour connaître son intention. La conseillère Claire Néron avait démontré de l'intérêt lors de l'élection de 2013, mais l'incertitude concernant son lien d'emploi l'avait découragée.

Conseillers: deux candidats affichent leurs intentions

Deux candidats ont annoncé qu'ils se présenteraient au poste de conseiller à Dolbeau-Mistassini.

Enseignant de sciences politiques au Cégep de Saint-Félicien, Patrice Bouchard souhaite faire un retour en politique. Il a siégé comme conseiller de 2005 à 2009.

« Comme je l'ai déjà mentionné, j'ai le goût de servir ma communauté et, en ce sens, j'offre mes services. Par ailleurs, j'aurai bientôt l'occasion de partager et d'échanger de nombreuses idées avec les citoyennes et citoyens de notre ville », affirme ce père de famille de trois enfants.

Il devrait poser sa candidature au siège numéro 3, actuellement occupé par Daniel Savard.

Le directeur des communications chez Rémabec, Pierre-Olivier Lussier, désire se lancer en politique.

L'homme de 32 ans vise le siège numéro 2 laissé vacant Luc Simard, qui se présente à la préfecture de la MRC Maria-Chapdelaine.

Pierre-Olivier Lussier, après un séjour à Québec, est revenu vivre à Dolbeau-Mistassini par amour pour sa localité.

« Je suis un passionné de politique et, même quand je vivais à Québec, je m'intéressais à ce qui se passait à Dolbeau-Mistassini. Je suis revenu depuis deux ans et je m'implique beaucoup, mais je veux en faire encore plus pour les citoyens de la municipalité », déclare-t-il.

Les conseillers actuels n'ont pas encore dévoilé leurs intentions. Certains pourraient le faire lors de la prochaine séance publique du conseil.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer