Église Saint-Édouard: les positions des candidats

L'église Saint-Édouard se retrouve en plein coeur de... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

L'église Saint-Édouard se retrouve en plein coeur de la campagne déjà bien lancée en vue de l'élection municipale du 5 novembre.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Le dossier de l'église Saint-Édouard à La Baie a beaucoup retenu l'attention au cours des dernières semaines. Un groupe citoyen, Patrimoine Saint-Édouard, souhaite que le lieu de culte fermé en 2006 soit transformé en bibliothèque à un coût estimé de 15 M$. Pendant ce temps, Saguenay privilégie la rénovation de l'actuelle bibliothèque située dans la bâtisse du Théâtre du Palais municipal pour 2M$. Mercredi, le candidat à la mairie Jean-Pierre Blackburn a promis de réaliser le projet de 15M$, ou du moins de construire une bibliothèque sur le même site en utilisant des éléments de l'église, si elle était trop détériorée pour être récupérée. Mais qu'en est-il des quatre autres candidats ? Le Quotidien a fait le tour.

Arthur Gobeil

Arthur Gobeil a rencontré les membres du comité mardi. Il se réjouit de voir un projet mené par un groupe de citoyens qui tentent d'apporter des solutions à un problème. Il a également senti que ces personnes avaient le sentiment de ne pas avoir eu droit à toute l'écoute possible du côté de la Ville. « Je ne peux pas toujours dire oui, mais ce projet-là répond à mes critères. On peut dire un gros oui », a-t-il débuté. Une fois élu, il mettrait les ressources de la Ville à leur disposition pour faire cheminer le projet, au même titre que ceux des bibliothèques de Jonquière et Arvida. Cependant, son appui est conditionnel à l'obtention de subventions pour aider à diminuer la part de la municipalité. « À 15 M$, s'il n'y a pas de subventions intéressantes, on n'a pas besoin du conseil de ville pour dire que ça n'a pas de bon sens », a-t-il ajouté, en disant qu'il s'était bâti une réputation de bon gestionnaire et qu'il ne voudrait pas la changer.

Dominic Gagnon

Pour sa part, le nouveau chef du Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, se retrouve dans une position particulière. Les deux candidats actuels de La Baie ont pris des positions contraires dans ce dossier. Tout d'abord, Luc Boivin est clairement contre le projet de Patrimoine Saint-Édouard, qu'il juge beaucoup trop cher, soit 20 M$ selon lui. Il a notamment envoyé une longue lettre, publiée jeudi, au courrier du lecteur du Quotidien pour expliquer ses arguments. De l'autre côté, Martine Gauthier a assisté à la conférence de presse de dévoilement du projet le 5 juillet dernier. L'église se trouve dans son district nouvellement redécoupé. Elle a très clairement fait savoir son appui à cette occasion. Jeudi matin, lors de sa première conférence de presse, Dominic Gagnon est demeuré vague lorsque questionné. « Il va falloir qu'on réfléchisse et qu'on se prononce », a-t-il répondu.

Josée Néron

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, avait également assisté au point de presse de Patrimoine Saint-Édouard. Elle avait alors affirmé que, dans son programme, l'ERD s'engageait à appuyer la démarche du comité dans sa recherche de solutions. Alors pressée de questions par Le Quotidien, elle s'était avancée plus loin. « Oui, je ferais le projet », avait-elle assuré, consciente de l'ampleur de l'investissement requis. Jeudi, dans une déclaration écrite transmise par son équipe, elle est revenue plus à l'esprit du programme du parti. « Je réitère mon appui au développement, tel que d'ailleurs bien indiqué dans notre programme, afin d'aider le comité dans ses démarches », a-t-elle déclaré.

Jacques Fortin

Quant à Jacques Fortin, il a refusé de se mouiller lorsqu'interrogé par Le Quotidien. « Ça va se faire en collaboration avec les gens de l'arrondissement de La Baie », a-t-il commencé par dire, s'en remettant ainsi à la future position des trois élus du conseil d'arrondissement de La Baie. « Mais il va falloir faire quelque chose avec l'église. Toutefois, ça va prendre une participation des gouvernements. La Ville ne pourra pas mettre dix, onze ou douze millions toute seule là-dedans », a-t-il détaillé.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer