Patrimoine Saint-Édouard veut éviter les dérapages

Patrimoine Saint-Édouard souhaite que l'église soit transformée en... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Patrimoine Saint-Édouard souhaite que l'église soit transformée en bibliothèque.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

À l'approche de la campagne électorale sur la scène municipale de Saguenay, le conseil d'administration de Patrimoine Saint-Édouard, le regroupement de citoyens désirant préserver le bâtiment patrimonial de l'église Saint-Édouard de La Baie entend suivre de près les débats afin d'éviter certains dérapages dans ce dossier.

C'est pourquoi son porte-parole, Martin St-Pierre, a tenu à rectifier certaines données dans les propos émis par le conseiller Luc Boivin en réaction à la démission du chef du Parti des citoyens de Saguenay (PCS), et candidat à la mairie, Jean-Pierre Blackburn, et plus particulièrement à sa volonté d'appuyer le projet de Patrimoine Saint-Édouard. 

M. St-Pierre rappelle que le comité exécutif Saguenay a commandé une étude et mandaté les Maîtres d'oeuvre Hovington Gauthier, Architectes afin d'émettre un avis d'experts concernant l'état de santé de l'église Saint-Édouard. Cette étude a été livrée le 2 novembre 2016. 

Le document réalisé par les professionnels a mis en lumière différentes options pour la préservation du bâtiment. Selon les estimations réalisées, la restauration du bâtiment et la transformation en bibliothèque totaliseraient des coûts de 14,7 M$ et non de 20 M$ comme l'a affirmé M. Boivin. M. St-Pierre ajoute qu' il s'agit ici de mener deux projets soit la conservation du monument Saint-Édouard et l'aménagement de la nouvelle bibliothèque. À la suite de la démolition de l'usine Port-Alfred, M. St-Pierre croit que ces deux projets seront de nature à revitaliser et dynamiser un secteur de la municipalité qui en a grandement besoin.

La transformation de l'église en bibliothèque ne se ferait pas uniquement à partir des deniers provenant des contribuables de Saguenay, puisque des vérifications effectuées auprès du ministère de la Culture et de Patrimoine Canada ont permis d'établir que deux sources de financement gouvernemental seraient possibles. La part du montant de Saguenay sera d'environ 50 % des coûts. « Ce ne serait pas la première fois au Québec qu'on transforme une église en bibliothèque. Ça a été le cas à Lévis, à Sainte-Foy et dans le Vieux-Québec avec la Maison de la Littérature.

Confronté au fait qu'en mai dernier, le comité exécutif a accordé le mandat à la firme WSP Canada pour réaliser l'étude d'avant-projet pour la réfection de la bibliothèque municipale actuelle, M. St-Pierre soutient que le conseiller Luc Boivin tente encore une fois de mettre du sable sans l'engrenage. M. St-Pierre estime que le conseiller doit comprendre que le projet de restauration de l'église Saint-Édouard est un projet communautaire désiré par la population. Il en veut pour preuve des rassemblements tenus en mars et juin dernier ayant réuni plus d'une centaine de citoyens à chaque événement.

En ce qui a trait aux propos tenus par M. Boivin à l'effet que la bibliothèque ne pouvait pas se faire à Saint-Édouard, en raison des dimensions du bâtiment de l'église qui seraient de 660 m2, M. St-Pierre affirme que l'étude réalisée par les Maîtres d'oeuvre précise des dimensions de 1249 m2. Il ajoute que l'ajout de mezzanines serait possible.

De plus, les coûts des projets Saint-Édouard sont du même ordre de grandeur que ceux de la deuxième glace de l'aréna Jean-Claude Tremblay (12 millions) de la bibliothèque de Jonquière (13 millions), sans compter celle d'Arvida (5 millions).

Les membres de Patrimoine Saint-Édouard ont la ferme volonté de travailler avec l'ensemble des intervenants. En ce sens, l'organisme compte sur l'appui des décideurs politiques. Le député de Dubuc, Serge Simard, a déjà annoncé un appui inconditionnel au projet. Le député Denis Lemieux sera rencontré prochainement et les candidats à la mairie de Saguenay ont été invités individuellement à une rencontre avec le conseil d'administration de Patrimoine Saint-Édouard.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer