L'actualité régionale express

La CS applique son budget déficitaire (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

La CS applique son budget déficitaire

(Dominique Gobeil) - Avec l'approbation du ministère de l'Éducation, la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean (CSLSJ) pourra appliquer son budget déficitaire d'environ 674 000 $ pour l'année scolaire 2017-2018 et évite d'avoir à retourner faire ses devoirs.

Le conseil des commissaires avait adopté le budget à la fin juin sous réserve, puisque le gouvernement n'avait pas encore répondu à leur demande d'autorisation. Celle-ci a finalement été reçue positivement le 5 juillet. La réponse sera officiellement transmise aux commissaires lors d'une séance extraordinaire du conseil mardi soir prochain.

« Nous sommes très heureux de la réponse positive du gouvernement et surtout d'avoir eu l'autorisation avant la rentrée scolaire », a commenté la présidente de la commission scolaire, Roxanne Thibeault. Dans le nouveau budget, le taux de taxation reste relativement stable à 0,31 428 $ par tranche de 100 $ d'évaluation. La commission scolaire prévoit des dépenses qui dépassent les 96 M$ alors que ses revenus sont un peu moindres aux environs de 95 M$. 

L'organisation se dit désavantagée par une règle de calcul du ministère à propos de la taxe, qui lui crée un manque à gagner supplémentaire de 400 000 $. Elle espère un changement de la façon de faire pour que la situation ne se répète pas en 2018-2019.

« Des travaux sont en cours au Ministère pour évaluer différents scénarios visant la révision du régime fiscal scolaire dans la perspective d'un modèle de taxation plus prévisible et équitable », a expliqué la responsable des communications du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Esther Chouinard, en juin dernier.

La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean n'a pas eu d'informations récentes sur l'état du dossier.

À 12h, soit une heure après le début... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

À 12h, soit une heure après le début de l'événement, le restaurant du boulevard Talbot avait déjà vendu plus de 1000 hamburgers, contre 500 dans leurs prévisions.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Les 50 ans de McDonald's célébrés

(Pauline Mourrat) - À l'occasion du 50e anniversaire des restaurants McDonald's au Canada, les clients ont pu profiter de hamburgers à 67cents entre 11h et 19h, mercredi.

À 12h, soit une heure après le début de l'événement, le restaurant du boulevard Talbot avait déjà vendu plus de 1000 hamburgers, contre 500 dans leurs prévisions.

«On est prêts à offrir des hamburgers de manière fluide à nos clients toute la journée», assure le directeur général des restaurants McDonald's du Saguenay, Patrice Gagné. Les effectifs en cuisine ont également été prévus en conséquence. «On a mobilisé toutes nos équipes en cuisine pour être prêt pour les gros achalandages, surtout au moment du dîner et du souper», explique Patrice Gagné. Un calcul a été effectué au préalable dans chaque restaurant au Saguenay afin de déterminer un objectif de vente pour chaque lieu.

Daniel Brassard sur le comité exécutif du PQ

(Denis Villeneuve) - Daniel Brassard, un militant péquiste jonquiérois de longue date, siégera au comité exécutif national du Parti québécois, la plus haute instance de la formation politique souverainiste dirigée par Jean-François Lisée.

M. Brassard a été élu par acclamation dans les derniers jours à quelques semaines de la tenue du congrès national du PQ qui aura lieu du 8 au 10 septembre prochain à Montréal.

Âgé de 69 ans, M. Brassard est président de l'Association jonquiéroise du PQ depuis une dizaine d'années en pus d'être membre de la commission politique du PQ depuis 2011. 

« Je suis impliqué depuis toujours en politique. Dans mes années de vingtaine, j'étais souverainiste » a précisé le nouvel élu.

Le militant s'est montré satisfait de pouvoir siéger à l'instance suprême du PQ puisque, sel0n lui, il s'agit du lieu privilégié pour transmettre les idées de la base et des membres aux plus hautes instances de la formation politique. M. Brassard s'est dit animé par deux valeurs principales, soit la solidarité et la dignité.

Sylvain Gaudreault

Commentant l'élection de son président de comté, le député Sylvain Gaudreault a déclaré qu'il s'agit d'une bonne nouvelle puisque M. Brassard sera la voix des régions-ressources tout en représentant les 1600 membres de sa circonscription. 

« C'est un militant qui connaît bien la machine et l'organisation. C'est une bonne nouvelle pour le comté ».




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer