Jacques Fortin veut aider Jonquière-Médic

Selon Jacques Fortin, il est nécessaire de conserver... (Archives Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Selon Jacques Fortin, il est nécessaire de conserver ce service, pour assurer le bien-être et la sécurité de la population, et particulièrement ceux des aînés.

Archives Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le candidat indépendant à la mairie de Saguenay Jacques Fortin s'engage à assurer la pérennité financière de Jonquière-Médic. Il en a fait l'annonce mercredi, par voie de communiqué de presse.

Selon M. Fortin, il est nécessaire de conserver ce service, pour assurer le bien-être et la sécurité de la population, et particulièrement ceux des aînés. 

« Jonquière-Médic est un élément central pour la qualité de vie de nos aînés sur le territoire de l'arrondissement Jonquière. Après les difficultés qu'ils ont connues dans les quelques dernières années, il faut absolument s'assurer que les services et l'expertise (de Jonquière-Médic) soient préservés », mentionne d'ailleurs le candidat à la mairie.

D'après lui, s'assurer du financement de Jonquière-Médic permettrait à une bonne partie de la population vieillissante de rester dans sa maison le plus longtemps possible. Il ajoute que c'est un service qui va également devenir de plus en plus pertinent avec les changements sociodémographiques de la région.

« Avec leur service de visite à domicile et environ 10 000 consultations annuellement, Jonquière-Médic est exemplaire en terme d'initiatives structurantes pour faire face aux changements qui se profilent à l'horizon », poursuit M. Fortin dans son communiqué.

Des rencontres ont déjà eu lieu entre le candidat à la mairie de Saguenay et des personnes impliquées dans l'organisation de Jonquière-Médic. Ces rencontres, selon M. Fortin, ont permis de le conforter dans son initiative.

« On veut que nos aînés puissent rester dans leurs résidences aussi longtemps qu'ils le veulent ou qu'ils le peuvent. Les maisons familiales sont souvent chargées d'histoire et de souvenirs et nous ne voulons pas que les aînés de Saguenay soient forcés de les quitter parce qu'ils craignent pour leur sécurité ou doivent se déplacer de manière déraisonnable pour recevoir des soins », conclut Jacques Fortin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer