Festival des bières du monde: un franc succès

La 9e édition du Festival des bières du... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La 9e édition du Festival des bières du monde a été l'une des plus achalandées depuis les débuts de l'événement, selon son directeur, Robert Hakim.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pauline Mourrat
Le Quotidien

La 9e édition du Festival des bières du monde s'enligne pour être un franc succès, une nouvelle fois, même si les chiffres concernant l'achalandage seront connus seulement d'ici un mois.

« Ce sera certainement l'un de nos meilleurs chiffres depuis le début », affirme le président des Productions Hakim, Robert Hakim. Selon lui, le chiffre n'atteindra peut-être pas le record de 96 000 personnes établi l'an passé, principalement à cause de la pluie qui s'est abattue vendredi soir. Cependant, Robert Hakim est très satisfait de cette nouvelle édition.

La zone Redbull Canada, nouveauté de cette année, a permis de désengorger le site en plus d'augmenter la capacité d'accueil des festivaliers.

« Pendant toute la durée du festival, le site était bondé, on avait rarement vu autant de monde, se réjouit le directeur du festival. Selon moi, ce qui permet ce fort achalandage, c'est le fait qu'année après année, les gens reviennent. » Le site consacré au festival a triplé sa superficie depuis neuf ans.

Un manque de jetons

Samedi soir, lors du spectacle de Sum 41, les personnes présentes sur le site et qui voulaient se procurer des jetons pour pouvoir consommer des bières ont constaté une pénurie.

« Il n'y a pas eu de roulement, il y avait trop de monde. Mais c'est normal d'attendre dans un festival qui a autant d'achalandage. On va rectifier la situation pour l'année prochaine, mais c'est un heureux problème », assure M. Hakim, avant d'ajouter que le nombre de jetons a doublé par rapport à l'année dernière pour atteindre les quelque 400 000 jetons.

L'utilisation de verres en plastique a elle aussi été un franc succès. La transition s'est très bien déroulée et le public semble satisfait.

« On a eu juste des commentaires positifs, on se tourne vers un avenir écoresponsable », précise Robert Hakim.

Les verres en plastique permettent notamment aux festivaliers de se promener sur le site sans avoir besoin de jeter son verre pour accéder aux zones des concerts. M. Hakim précise que le règlement municipal a permis d'accélérer le processus.

La mise en place d'une application mobile permettant au public d'en connaître plus sur les bières proposées au festival devait entrer en fonction cette année, mais sera finalement retardée. « On a un peu été pris de court, mais on va l'améliorer encore plus pour l'année prochaine pour qu'elle soit optimale », rassure Robert Hakim.

Pour cette 9e édition, l'organisation a essentiellement misé sur les réseaux sociaux. « La présence sur les médias est importante et on avait trois personnes qui étaient dédiées à temps plein à la gestion des réseaux », conclut Robert Hakim.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer