Bières du monde: le festival de la jeunesse

Saguenay (Chicoutimi), festival des bières du monde.Photo /...

Agrandir

Saguenay (Chicoutimi), festival des bières du monde.Photo / Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Festival des bières du monde est définitivement devenu le rendez-vous des jeunes qui apprécient tout l'aspect festif qui entoure l'éclosion de l'industrie brassicole avec ses centaines de saveurs qui chatouillent les papilles gustatives. À cela s'ajoutent les nouvelles passions en matière de gastronomie plein air avec l'odeur des fumoirs et le crépitement des saucisses sur le grill.

Annie St-Hilaire de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean... (Photo Le Quotidien, Louis Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Annie St-Hilaire de la Microbrasserie du Lac Saint-Jean affirme que la région est très bien pourvue avec 11 microbrasseries qui offrent aux amateurs des bières dans toutes les déclinaisons.

Photo Le Quotidien, Louis Tremblay

Claude Perron de Maçonnex confirme que la tendance... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.1

Agrandir

Claude Perron de Maçonnex confirme que la tendance aux cuisines en plein air dans la cour arrière des résidences a amaintenant atteint le Québec.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Tout ce scénario se déploie avec comme musique de fond le fameux «ping» annonçant qu'un texto est entré sur le cellulaire. Il y a certes les plus âgés qui profitent de cette énergie rafraîchissante et découvrent aussi tout un nouveau monde bien différent de celui dominé par la Laurentide et la petite O'Keefe aux épaules carrées qu'ils ont connues, mais l'événement reste sans conteste celui de la jeunesse. Jusqu'à dimanche, ils seront des milliers à se rendre sur la Zone portuaire de Chicoutimi où seront notamment présentés les spectacles de Metric et Sum 41.

L'organisateur du festival, Robert Hakim, évite surtout les comparaisons avec les autres événements grand public qui se déroulent à Saguenay pendant l'année puisque de son point de vue, chaque événement a le mérite de faire bouger la ville. Mais le Festival des bières du monde, selon les statistiques des réseaux sociaux, est suivi par plus de 27 000 adeptes qui prennent connaissance des messages émanant de l'organisation. C'est le double de l'événement qui arrive au second rang pour cette statistique.

«Quand il y a de la pluie et des nuages à l'horizon, je suis le seul à m'inquiéter. L'expérience confirme que la clientèle du festival ne se laisse pas démonter par un orage (il y en avait justement un au moment de l'entretien). Nous avons agrandi le site avec des ajouts intéressants pour les amateurs», explique Robert Hakim tout en réglant les derniers détails quelques minutes après l'ouverture des guichets.

Le festival a conservé le même fonctionnement que l'an dernier alors que les visiteurs peuvent acheter des coupons qu'ils échangent contre des verres de dégustation dans les différents kiosques. Il est ainsi facile de goûter plusieurs bières pour un coût abordable. Avec pas moins d'une cinquantaine de brasseurs sur le site, les amateurs de bière n'auront aucun problème à satisfaire leur curiosité et il serait surprenant qu'ils parviennent à goûter chacune des bières!

Diversité

Le nombre 50 semble impressionnant, mais il illustre bien toute la diversité qui existe dans cette industrie. L'une des propriétaires de la Microbrasserie du Lac-Saint-Jean, Annie St-Hilaire, signale que la région va compter dans quelques semaines pas moins de 11 microbrasseries qui produisent chacune trois ou quatre marques pour couvrir tout le spectre des goûts et des couleurs de bière (de la blonde à la noire en passant par la rousse et la blanche).

«Il y a une microbrasserie qui va ouvrir à Saint-Fulgence et une autre à Jonquière (Pibrac)», précise l'entrepreneure dont la microbrasserie connaît beaucoup de succès. Un brin de jasette avec Annie Saint-Hilaire traduit bien l'esprit qui anime ces dizaines de jeunes entrepreneurs pour qui le concurrent est un ami. Le kiosque de la Microbrasseire du Lac-Saint-Jean était situé juste à côté de celui de La Chouape, la bière de Saint-Félicien, qui a également fait sa place dans le coeur des amateurs. Les deux microbrasseries comptent sur le même distributeur et ne se voient pas comme des concurrents.

Interrogée à savoir si elle souhaite un jour vendre sa microbrasserie aux géants de l'industrie brassicole comme ça se fait de plus en plus, Annie St-Hilaire n'y pense même pas. Pour le moment, elle a surtout envie d'avoir du plaisir à brasser de la bière et à la présenter aux amateurs.

Les deux bières rousses brassées par ces deux entreprises du Lac-Saint-Jean sont de grande qualité. Il n'est pas rare que les consommateurs croient que les marques des deux brasseries soient brassées par une seule.

Avec pas moins d'une cinquantaine de brasseurs sur... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Avec pas moins d'une cinquantaine de brasseurs sur le site, les amateurs de bière n'auront aucun problème à satisfaire leur curiosité et il serait surprenant qu'ils parviennent à goûter chacune des bières.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Bière et BBQ

La bière est un produit associé à l'été et au BBQ. La tendance est très forte aux États-Unis et gagne le Québec comme en témoigne le kiosque de Maçonnex. Les amateurs sont de plus en plus nombreux à installer des cuisines dans la cour arrière malgré une saison estivale assez courte.

«Les gens aménagent un espace avec une toiture et installent tout ce qu'il faut pour cuisiner à l'extérieur. Nous avons maintenant une équipe d'installation pour répondre à cette nouvelle demande», explique Claude Perron de l'entreprise du boulevard Saint-Paul. Ce sont pratiquement des cuisines de restaurant qu'il est possible d'installer sur le bord de la piscine avec un grill, un fumoir, le réfrigérateur et l'évier.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer