1M$ en 2017 pour les Mille lieux

Il y a quelques semaines, le directeur général... (Archives Le Progrès, Michel Tremblay)

Agrandir

Il y a quelques semaines, le directeur général de la Société de gestion de la Zone portuaire, Fabien Hovington (à droite), avait rencontré Le Quotidien en compagnie du président du conseil d'administration, René-Philippe Harvey.

Archives Le Progrès, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Cette année, jusqu'à aujourd'hui, le comité exécutif de Saguenay a payé 1 M$ au parc des Mille lieux de la colline à Chicoutimi-Nord.

À l'aide de deux résolutions, la Ville a d'abord fourni 660 000$ le 22 février et 330 000$ le 17 juin. Les procès-verbaux font simplement état de «contribution pour les activités courantes de l'organisme.»

Le parc des Mille lieux de la colline est géré par la Société de gestion de la Zone portuaire. C'est en son nom que les sommes sont votées au comité exécutif.

Lors d'un entretien téléphonique avec Le Progrès, le directeur général de la Société de gestion de la Zone portuaire, Fabien Hovington, a soutenu qu'il n'y avait «rien d'exceptionnel là-dedans». Il a indiqué que le montant servait à payer les opérations courantes, en plus du remboursement du prêt contracté par l'organisme pour la construction du parc, même si ce n'est pas spécifiquement inscrit. Le million sert également à payer la trentaine d'employés du parc thématique construit en lieu et place de l'ancien Village de la sécurité routière de Chicoutimi-Nord.

La Société de gestion de la Zone portuaire avait emprunté la somme de 6,7 M$, avec la caution de la Ville. Elle doit donc la rembourser, à même les fonds fournis par Saguenay. Fabien Hovington n'a pas voulu dévoiler quelle part du million de dollars servira à rembourser l'emprunt. «Il doit en partir une bonne partie», s'est-il limité à mentionner.

Initialement, en 2012, le conseil municipal avait autorisé une caution de 5,7 M$. Le montant a été majoré d'un million de dollars lors du conseil municipal du 2 novembre 2015. Les conseillers Christine Boivin, Julie Dufour, Josée Néron et François Tremblay avaient alors voté contre la résolution.

Même si les procès-verbaux de la Ville fournissent peu de détails, Fabien Hovington a assuré que les montants accordés par Saguenay sont étudiés sérieusement. «On rencontre le Conseil du trésor deux à trois fois par année. On arrive avec toutes nos affaires. Habituellement, tout est justifié», a-t-il assuré, avant d'ajouter que «tout était bien géré.»

Il a enchaîné en disant de ne pas trop porter attention aux montants importants payés aujourd'hui, mais qu'il fallait le voir «plus à long terme.»

Dans un texte publié récemment dans Le Quotidien, Fabien Hovington avait indiqué que le seul investissement réalisé cette année était un bâtiment permanent pour la Zone lait, au coût de 125 000 $. «On a eu une subvention du gouvernement et ça a quasiment tout couvert. On était pris avec un chapiteau. Là, on ne fait plus de location», a poursuivi l'ancien conseiller municipal. L'an dernier, le parc thématique pour enfants a reçu 29 204 visiteurs dans le cadre de ses activités régulières, révélait une étude d'achalandage réalisée par Segma Recherche. De ce nombre, 44% d'entre eux provenaient de Saguenay.

Selon Fabien Hovington, les montants élevés payés pour... (Archives Le Progrès, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Selon Fabien Hovington, les montants élevés payés pour le parc des Mille lieux de la colline servent en partie à rembourser le prêt de 6,7 M$ qu'a contracté la Société de gestion de la Zone portuaire pour sa construction.

Archives Le Progrès, Rocket Lavoie

6M$ à la Zone portuaire en trois ans

En plus des sommes pour les Mille lieux, la Zone portuaire a également reçu en 2017 un peu plus de 900 000$ en deux versements de 218 5000$, plus taxes, et 562 500$, plus taxes. Il est fait mention que cet argent servira «aux activités de la Zone portuaire, Place du citoyen et les Halles», indiquent les procès-verbaux du comité exécutif de Saguenay. L'organisme a aussi sous sa responsabilité la Marina de Shipshaw.

En 2016, la Ville a fourni 1,6 M$ en trois versements, mais sans spécifier à quelles entités de la société de gestion les fonds étaient alloués.

Un an plus tôt, année d'ouverture du parc pour enfants, Saguenay a alloué 2,5 M$ à la Société de gestion. C'est donc dire que Saguenay a fourni 6 millions de dollars en financement à l'organisme en trois ans.

«On donne des services gratuits. Quand je fais un ''show'' à la Zone portuaire, je ne charge pas aux citoyens. Les films à Place du citoyen, c'est gratuit. Quand les gens prennent le traversier à Shipshaw, je ne charge rien. On donne beaucoup de services aux citoyens. Si on était capable de mettre le parc des Mille lieux gratuit, on le ferait», a mentionné l'ancien conseiller municipal du secteur Shipshaw.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer