Un premier Trekfit à Saguenay

La conseillère municipale Sylvie Gaudreault et le citoyen... (Photo Le Progrès, Michel Tremblay)

Agrandir

La conseillère municipale Sylvie Gaudreault et le citoyen Julien Boulianne sont heureux du résultat final du site de Trek fit au parc Saint-Laurent de Jonquière.

Photo Le Progrès, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les amateurs d'entraînement urbain (Trekfit) pourront se payer la traite à compter des prochains jours, car ils pourront profiter des équipements flambant neufs du parc Saint-Laurent, à Jonquière. Il s'agit du premier site de ce genre à Saguenay et déjà les utilisateurs espèrent qu'il y en aura d'autres.

Pourtant, le site d'entraînement, situé en face de la rue Saint-Dominique, n'était pas prévu initialement dans les plans de réfection du parc de ce secteur du bas de la rue principale de Jonquière.

« Non, c'est l'intervention de Julien Boulianne (avocat) qui fait que nous avons pu installer les équipements nécessaires au Trekfit », précise la conseillère municipale du secteur, Sylvie Gaudreault.

En fait, l'idée est venue lors du dévoilement des plans de ce projet d'environ 4,5 millions de dollars pour les jeux d'eau, le Trekfit, la station d'exerciseurs, la réfection du terrain de baseball, la patinoire, le local communautaire et la garderie.

« Les gens de la ville ont dit aux citoyens que nous pouvions soumettre des idées ou des projets. Certains ne diront pas un mot et vont critiquer une fois que ce sera fait. Moi, j'ai eu une idée et je l'ai soumise. Sylvie (Gaudreault) et les gens de la ville ont été très ouverts à ce projet », mentionne Me Boulianne, qui habite le secteur.

Projet accepté

Au départ, le citoyen Boulianne était déçu de noter la disparition du terrain de tennis de son secteur du projet de rénovation. Cette activité est dorénavant concentrée au parc Pie X (Notre-Dame de Fatima). 

Comme il revenait de Montréal et avait vu l'engouement pour les sites de Trekfit, il a eu l'idée d'en parler aux autorités de Saguenay. Et le projet a été retenu. Il s'agit de la 124e installation de la compagnie Trekfit.

« Nous avons d'ailleurs consulté Julien du début à la fin du projet. Nous savons qu'il s'y connaît et nous nous sommes dit qu'il serait préférable d'en parler à ceux qui possèdent des connaissances et qui sont au courant des besoins des utilisateurs », reprend Sylvie Gaudreault.

« Cet ajout, aux autres équipements du parc, permet de créer un endroit intergénérationnel. Les touts petits pourront s'amuser dans les jeux d'eau en sécurité, alors que les adolescents, les adultes et même les personnes plus âgées trouveront leur compte avec les autres équipements. Même au Trekfit, car il y a des exercices qui peuvent être faits par tout le monde », ajoute Julien Boulianne.

Belle vitrine

L'investissement de plus de quatre millions de dollars, jumelé à la construction de logements La Lancée (4 M $) et à la réfection de la rue Saint-Dominique, donnera un tout nouveau visage à cette portion de l'artère majeure de Jonquière.

« Il y avait eu un peu de laisser-aller au fil des années. Mais la mise en place de ce projet permet de revitaliser le bas de la rue Saint-Dominique. Nous pensons que ça pourrait amener un achalandage et éventuellement des investissements du privé », croit la conseillère du Parti des citoyens de Saguenay.

« C'est une belle vitrine pour la Saint-Dominique. Et comme le parc est visible de la rue, ça pourrait attirer les gens. Ce sera plus attrayant que l'ancien parc, qui était situé derrière des bâtisses », estime le citoyen Boulianne.

Tous les équipements du parc Saint-Laurent devraient être accessibles à compter du samedi 22 juillet. Quant à la salle communautaire et la garderie, le bâtiment devrait être prêt pour septembre 2017.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer