Des bornes interactives chez Jean Coutu

Jean-Michel Blanchette, gérant des succursales d'Alma, Michaël Simard,... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Jean-Michel Blanchette, gérant des succursales d'Alma, Michaël Simard, associé chez Jean Coutu Jonquière et Dominick Béland, administrateur pour Jean Coutu Jonquière, posent ici avec la borne interactive qui se retrouve dans les deux succursales de Jean Coutu Jonquière et la pharmacie de la rue du Pont Nord, à Alma.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Trois succursales des pharmacies Jean Coutu à Jonquière et Alma ont décidé de tirer profit des ventes en ligne plutôt que de les voir gruger leur chiffre d'affaires. Elles lancent un projet-pilote qui permet aux clients de commander des produits saisonniers et des fournitures scolaires, entre autres, à partir d'une borne interactive en magasin et d'un site transactionnel, une première dans le Groupe Jean Coutu.

Les bornes interactives entrent en fonction jeudi dans les deux succursales de Jean Coutu Jonquière, sur la rue Saint-Hubert et sur la rue Saint-Dominique, et celle de l'avenue du Pont Nord, à Alma.

La borne installée en magasin et le site Internet permettent d'acheter à l'année des produits saisonniers tels que des costumes d'Halloween, du maquillage pour des fêtes d'enfants, des décorations de Noël ou encore des accessoires pour des fêtes thématiques.

« On avait une demande pour ces produits, pour l'Halloween des campeurs, le Noël des campeurs et les partys, a expliqué Dominick Béland, administrateur pour Jean Coutu Jonquière, rencontré à la succursale de la rue Saint-Dominique, mercredi par Le Quotidien. On n'a pas la place pour tenir ces produits à l'année en magasin, mais maintenant 100 % des produits saisonniers seront disponibles en tout temps. »

Ventes en ligne 

Les trois succursales espèrent ainsi pouvoir attirer les consommateurs qui se tournaient vers l'achat en ligne, faute de pouvoir trouver les produits recherchés en magasin. « La perte des ventes des produits saisonniers, elle s'est faite à cause des achats en ligne, et nous voulons suivre les habitudes d'achat des consommateurs qui ont changées », a exposé l'administrateur.

L'interface facilite aussi la préparation à la rentrée scolaire pour les parents, qui peuvent accéder aux listes de fournitures par école, cocher les éléments manquants, l'imprimer sur la borne en magasin ou encore la faire préparer.

Les commandes peuvent aussi être passées sur le site transactionnel www.jeancoutujonquiere.com ou www.jeancoutualma.com. La livraison par la poste est offerte partout au Québec. Les commandes peuvent aussi être récupérées en magasin.

35 000 $

Le projet-pilote a nécessité un investissement d'environ 35 000 $ de la part des trois franchisés régionaux. L'idée, née il y a environ un an, s'est concrétisée après plusieurs mois de travail avec l'entreprise régionale eKos Informatique.

« Le projet permet de consolider des emplois dans la région, car ça rajoute des heures de travail », a souligné Dominick Béland, administrateur pour Jean Coutu Jonquière.

Le projet-pilote sera évalué huit à dix mois après sa création par la maison-mère. Les trois équipes de direction espèrent que le projet devienne éventuellement un projet optionnel pour les succursales Jean Coutu qui souhaitent reproduire l'expérience.

Le Groupe Jean Coutu a donné son aval à l'initiative, mais n'a pas investi dans le développement des bornes interactives et de l'interface.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer