Gobeil désire plus de sports et d'activités culturelles

Le candidat à la mairie de Saguenay, Arthur... (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Le candidat à la mairie de Saguenay, Arthur Gobeil, songe notamment à la révision des coûts afin de favoriser la pratique de sports, loisirs et activités culturelles chez les jeunes familles.

Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Le candidat indépendant à la mairie de Saguenay, Arthur Gobeil, veut favoriser la pratique de sports, loisirs et activités culturelles chez les jeunes familles. Il songe à une révision des coûts des activités qui inclura l'instauration d'un passeport permettant l'élargissement des activités potentielles.

En entrevue, M. Gobeil dit que les citoyens de Saguenay ont exprimé le désir d'avoir un plus grand accès aux équipements de loisir, de sport et d'activités culturelles et il entend répondre à cette demande s'il devient le prochain maire. « On constate que certaines infrastructures sont sous-utilisées parce que la Ville n'a pas de politique facilitant de saines habitudes de vie. Pourquoi ne pas tenter d'aider les jeunes familles à utiliser davantage ces équipements ? », interroge M. Gobeil.

Selon lui, la présence d'une politique des saines habitudes de vie aurait fait en sorte que « plutôt que d'aménager des trottoirs de six pieds de largeur face aux centres commerciaux sur le boulevard Talbot à coup de millions $, on aurait songé à aménager une bande de roulement destinée aux cyclistes, ce qui aurait permis un accès plus sécuritaire vers la Réserve faunique des Laurentides, un lieu de prédilection pour eux ».

Selon lui, « à une époque où les politiciens et personnages publics vantent les mérites des saines habitudes de vie, comme le député fédéral Denis Lemieux ou l'athlète Pierre Lavoie, il est nécessaire d'adopter une politique qui plafonnerait les coûts d'inscription pour les jeunes familles ». Une fois ce plafond atteint, la famille pourra bouger gratuitement pendant toute l'année, qui impliquerait la mise en place d'un passeport.

M. Gobeil précise que cette politique s'adresserait d'abord et avant tout à la jeunesse plutôt qu'aux activités pour les adultes, comme les ligues de garage et autre. Il souhaite que Saguenay devienne la capitale des jeunes familles et des saines habitudes de vie. « Il s'agit d'un objectif ambitieux et je ne sais pas quelle forme ça prendra, mais je crois qu'il s'agit d'une chose possible. »

S'il devient maire de Saguenay, M. Gobeil entend discuter de l'instauration d'une telle politique avec l'ensemble des conseillers qui seront élus autour de la table. « Ce n'est pas vrai que je ne respecterai pas l'ensemble des conseillers élus. Je vais donner la parole à l'ensemble des élus. »

Le candidat entend profiter de la pause estivale pour aller à la rencontre des citoyens pour expliquer la nouvelle mesure qu'il mettra en place. « Dans le cadre de ma campagne, je n'ai pas l'intention de ressasser constamment le passé comme le fait actuellement Josée Néron. Je préfère parler de l'avenir et fixer les objectifs que la Ville devra atteindre dans quatre, huit, douze ans », conclut-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer