William Radiff aux commandes de la 3e Escadre

  • Le major-général Christian Drouin a félicité le nouveau commandant de la 3e Escadre de Bagotvile, William Radiff. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Le major-général Christian Drouin a félicité le nouveau commandant de la 3e Escadre de Bagotvile, William Radiff.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 1 / 6
  • La cérémonie de passation des pouvoirs s'est déroulée jeudi après-midi, sur le tarmac de la base. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    La cérémonie de passation des pouvoirs s'est déroulée jeudi après-midi, sur le tarmac de la base.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 2 / 6
  • William Radiff désire profiter de son passage à Bagotville pour améliorer la qualité de son français. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    William Radiff désire profiter de son passage à Bagotville pour améliorer la qualité de son français.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 3 / 6
  • La cérémonie a permis la signature des différents documents officiels. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    La cérémonie a permis la signature des différents documents officiels.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 4 / 6
  • La cérémonie a attiré bon nombre de personnes et dignitaires. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    La cérémonie a attiré bon nombre de personnes et dignitaires.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 5 / 6
  • Darcy Molstad a quitté à bord d'une Triumph décapotable. Il poursuivra sa carrière militaire au Royaume-Uni. (Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

    Plein écran

    Darcy Molstad a quitté à bord d'une Triumph décapotable. Il poursuivra sa carrière militaire au Royaume-Uni.

    Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Des centaines de militaires et représentants de la société civile étaient réunis, jeudi, sur le tarmac de la base des Forces canadiennes de Bagotville sous un soleil de plomb, à l'occasion de la 30e cérémonie de passation de commandement qui a permis au colonel William Radiff de succéder au colonel Darcy Molstad à la tête de la 3e Escadre de Bagotville. La cérémonie s'est déroulée en compagnie du major général Christian Drouin et du vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, Jean Cauchy.

Comme le veut la tradition, la cérémonie a débuté par un défilé militaire avec en arrière-scène les avions CF-18 ainsi que la revue des troupes par le major général Drouin avant la passation de commandement.

S'adressant à ses troupes pour la dernière fois, le colonel Molstad a souligné son départ à jamais de l'unité de chasse en traçant un bilan de ses actions avec l'amélioration des activités de support aux familles de militaires, l'ajout de 38 unités de logement, la mise en place d'un parc à chiens ainsi que la participation de ses troupes à des exercices interalliés au sein de NORAD et de l'OTAN. « Je tiens remercier la région qui m'a fait sentir comme à la maison. Quelqu'un m'a dit lorsque j'ai présenté ma candidature que je n'avais pas les compétences dans les relations interpersonnelles pour occuper le poste. Je crois que j'ai réussi à démontrer que la valeur d'une personne est plus importante que son lieu de naissance et sa langue », a mentionné M. Molstad.

Le militaire a rappelé que sa carrière se poursuivrait à Londres et qu'il quittait un royaume où se trouve la meilleure escadre au monde ainsi que la meilleure base aérienne au monde pour un autre, en référence au Royaume-Uni.

Quant à son successeur, le colonel Radiff, il s'est enrôlé dans les Forces armées en 1988. Après des études militaires et sa formation de pilote à la 2e École de pilotage des Forces à Moose Jaw,il obtient un brevet de pilote d'hélicoptère. Il a par la suite été affecté au 442e Escadron de transport et de sauvetage pendant trois ans et demi. En 2000, il est affecté à la 4e Escadre de Cold Lake où il termine sa formation de pilote de chasse sur le CF-188. Il a oeuvré à la base aérienne américaine d'Al Udeid au Qatar pendant six mois. Il compte aujourd'hui plus de 3900 heures de vol militaires, dont 1800 sur le CF-188.

Lors de sa première entrevue avec les médias régionaux, le lieutenant-colonel Radiff, promu colonel en juin pour prendre le commandement de Bagotville, a mentionné que ses quatre priorités dans les deux prochaines années seront le bien-être des militaires et de leur famille, la gestion des opérations ainsi que le leadership. Il a mentionné que les prochaines semaines seront consacrées à la familiarisation avec les dossiers régionaux. Le colonel a mentionné que l'achat de nouveaux appareils Hornet, le remplacement des appareils actuels et la nouvelle politique de la défense relève de décisions politiques qui ne sont pas de son ressort.

Il a aussi déclaré que son passage à la tête de la seule base aérienne francophone en Amérique du Nord serait une excellente occasion pour lui d'améliorer la qualité de son français.

Comme le veut la tradition, la cérémonie a été marquée par une partie humoristique avec le départ du colonel Molstad alors que ses supérieurs lui ont remis un cadeau souvenir sous forme d'un trophée avec base de bois surmonté d'une manette de commande. Son départ de la base a été effectué à bord d'une Triumph décapotable anglaise décorée de l'Union Jack, en référence à sa nouvelle affectation à Londres.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer