Service aérien à Roberval: le sondage en évaluation

Aéroport de Roberval... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Aéroport de Roberval

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Le conseil de ville de Roberval est satisfait du taux de réponse au sondage sur le service aérien dans la localité, mais ne veut pas en dévoiler la teneur pour le moment.

Il est donc trop tôt pour évaluer s'il y a une demande assez forte pour attirer un transporteur aérien. « Nous sommes à évaluer le rapport du sondage fait par la firme. Il y a un intérêt. On regarde aussi d'autres avenues pour assurer la viabilité des installations », a répondu, évasif, le maire Guy Larouche lundi soir lors de la séance publique du conseil municipal.

Plusieurs centaines de citoyens et environ 80 % des entreprises de Roberval ont répondu au sondage. Si les entreprises et les citoyens sont prêts à utiliser un service de transporteur aérien, la compagnie Max Aviation a démontré l'intérêt d'instaurer le service. Un plan d'affaires serait réalisé s'il y a une nette volonté, avait mentionné le président lors d'une conférence de presse en avril.

Évidemment, le prix du billet pour une liaison Roberval-Montréal représenterait le frein le plus important à l'utilisation du service.

Glissement de terrain

La Ville va faire réaliser une étude de stabilité des pentes pour une somme de 20 400 $ dans le secteur de la rue des Cèdres. Un glissement de terrain survenu à la suite des fortes de pluie des derniers jours incite à savoir si le secteur est à risque. En effet, un amoncellement de matériel s'est retrouvé au pied d'une remise d'un terrain résidentiel. « On le fait par précaution pour en avoir le coeur net. On ne veut pas prendre de chance », a commenté le maire

C'est après la période des vacances estivales que les conseillères Mélanie Girard, Nancy Guillemette et Michèle Claveau et les conseillers Réal Labrecque et Marcel Lachance feront connaître leur décision sur leur avenir politique. Le maire Guy Larouche et l'échevin Maurice Gagnon ont déjà annoncé leur intention de solliciter un autre mandat.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer