L'ERD favorable aux jeux d'eau

Les jeux d'eau à la Place du citoyen.... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Les jeux d'eau à la Place du citoyen.

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

La chef de l'Équipe du Renouveau démocratique et candidate à la mairie de Saguenay, Josée Néron, s'engage à lancer un programme de jeux libres dans certaines rues des quartiers de la ville. Le concept, qui fait l'objet d'un projet-pilote concluant à Beloeil depuis 2016, vise à permettre aux enfants de jouer dans certaines rues de façon sécuritaire selon un horaire préétabli.

Une signalisation particulière doit aussi être mise en place.

L'ERD, dont le programme prévoyait déjà un projet-pilote en ce sens dans chaque arrondissement, compte profiter du fait que le gouvernement du Québec ouvre la porte aux villes qui souhaitent permettre des jeux d'eau en leur donnant la possibilité de se soustraire à deux articles du Code de la sécurité routière à condition que le tout soit balisé.

« Jouer dans la rue, c'est naturel pour un enfant. C'est une façon simple et accessible de pratiquer une activité physique. [...] Il faut leur donner les moyens de le faire de façon sécuritaire », affirme la chef de l'ERD dans un communiqué. « J'ai déjà commencé à travailler sur un projet de jeu libre dans mon district et je peux vous dire que si je suis élue à la mairie, ce projet-là va s'étendre dans les trois arrondissements de Saguenay », promet Josée Néron.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer