Le colonel Molstad offre un cadeau à sa ville d'adoption

Le commandant de l'Escadron 3MA, Christian Corneau, l'artiste... (Photo Le Progrès, Yohann Gasse)

Agrandir

Le commandant de l'Escadron 3MA, Christian Corneau, l'artiste Jean-Guy Blanchette, le conseiller et colonel honoraire de l'Escadron 433, Luc Boivin, le colonel Darcy Molstad et le directeur du développement économique régional pour Rio Tinto, Gilles Grenon, ont dévoilé le monument jeudi matin, à La Baie.

Photo Le Progrès, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Avant de quitter définitivement la région où ses deux enfants sont nés, le commandant de la Base militaire de Bagotville, le colonel Darcy Molstad, offre un second legs à sa ville d'adoption. Jeudi matin, il a inauguré un monument réalisé par Jean-Guy Blanchette, un artiste de l'Escadron 3MA d'entretien des CF-18, pour remercier Saguenay du partenariat qui les unit depuis 75 ans.

Fait de granite et d'aluminium, représentant un avion de chasse stylisé qui peut faire référence au CF-18 et au chasseur qui lui succédera, il trône au parc Mars sur un petit site aménagé par les employés municipaux, un lieu qui n'a pas été choisi par hasard, explique le conseiller municipal Luc Boivin. «Nous sommes derrière l'hôtel de ville de Bagotville. D'ici, nous voyons les installations portuaires de Rio Tinto, nous voyons aussi le fjord, et nous sommes près de la ligne d'approche des avions qui atterrissent sur la piste 29 de Bagotville. Enfin, nous sommes à proximité du quai d'escale et les touristes pourront venir constater les liens forts qui nous unissent.»

L'homme d'affaires ne tarit pas d'éloges à l'endroit de la base, comparant son commandant à un deuxième maire pour la ville. «Son rôle ne se limite pas à commander. Il s'implique aussi beaucoup dans la communauté et la chose qui me rend triste, c'est que son mandat ne soit pas aussi long que celui d'un maire», a dit le colonel honoraire de l'Escadron 433, insistant sur les liens d'amitié qui le lie à Darcy Molstad.

Ce dernier, qui a effectué plusieurs séjours au Saguenay depuis l'an 2000 alors qu'il joignait l'Escadron 433 comme jeune pilote de chasse, a beaucoup insisté sur la qualité de l'accueil qu'offrent aux militaires les gens de la région et s'est dit heureux du sentiment de fierté qui anime la ville envers sa base militaire.

Vieille complicité

Le représentant de Rio Tinto a rappelé les liens historiques qui unissent l'industrie de l'aluminium au Saguenay avec la base militaire, puisque c'est pour défendre les installations d'Alcan que le ministère de la Guerre a implanté la base en 1942. «La base fait partie de l'industrie de l'aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean», a mentionné M. Grenon, lui-même originaire de La Baie.

Le métal a été coulé à l'Usine Laterrière puis découpé par PCP Canada, un partenaire de Rio Tinto, avant d'être confié à l'artiste Blanchette.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer