• Le Quotidien > 
  • Actualités 
  • > En attendant d'emménager ailleurs: le Sous-Bois fermera ses portes le 1er juillet 

En attendant d'emménager ailleurs: le Sous-Bois fermera ses portes le 1er juillet

Coordonnateur culturel au sein des Productions de l'Ours,... (Photo archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Coordonnateur culturel au sein des Productions de l'Ours, Martin Girard annonce que le Sous-Bois fermera ses portes le 1er juillet. Il ajoute cependant que des démarches sont effectuées dans le but de relocaliser la salle de spectacles établie au centre-ville de Chicoutimi.

Photo archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

Coordonnateur culturel aux Productions de l'Ours, Martin Girard n'aura pas le plaisir de raconter une histoire en reprenant la formule de la bonne et de la mauvaise nouvelle. Il aurait aimé annoncer que le Sous-Bois cesse ses activités au 405 rue Racine Est à Chicoutimi, tout en dévoilant à quel endroit la salle exploitée avec l'appui du Café Cambio amorcera sa deuxième vie. Pour l'heure, cependant, seule la première partie de l'équation peut être confirmée.

C'est donc avec l'espoir de rouvrir d'ici au début de l'automne, dans un lieu qui reste à déterminer, que le promoteur prend acte de ce qui se produira dans les prochains jours. Un dernier spectacle sera présenté le 30 juin, mettant en vedette le Chicoutimien Daniel Tremblay et une chanteuse de la Nouvelle-Orleans, Leyla McCalla (les billets sont déjà en vente). Et le 1er juillet, on procédera à un vrai de vrai « last call ».

Il s'agira du party de fermeture de l'actuel Sous-Bois, un événement accessible gratuitement à compter de 19 h. Or, malgré l'impossibilité de poursuivre les activités de diffusion dans ce local, Martin Girard ressentira un pincement au coeur. « J'ai dépensé tellement d'énergie pour faire marcher cette salle. Ce n'est pas un constat d'échec, toutefois. Ça ressemble plutôt à un constat de réalité. Nous effectuons un pas en arrière pour en faire deux en avant », énonce-t-il.

Près de 500 spectacles ont été présentés au Sous-Bois, dont plusieurs qui resteront chers à son coeur. Le problème est qu'après six ans, le moment était venu de franchir une autre étape dans le développement de l'institution, de se donner plus d'espace, plus de moyens techniques, afin de tirer profit des contacts développés au sein du milieu artistique. Comme ce n'est pas possible au 405 Racine, le bail qui sera échu le 1er juillet n'a pas été renouvelé.

« Nous avons des projets d'expansion et nous travaillons fort pour rouvrir en septembre ou en octobre. Nous voulons emménager dans un plus grand local, acquérir un meilleur équipement sonore et ouvrir une terrasse. Dans mon esprit, il est clair que nous reviendrons plus forts », fait observer le coordonnateur culturel.

Formées il y a deux ans, les Productions de l'Ours ont pour mission de gérer les destinées du Sous-Bois, ce qui n'empêche pas cet organisme sans but lucratif de tenir des spectacles dans des lieux différents. C'est d'ailleurs ce qu'il fera en attendant de connaître sa nouvelle adresse, comme l'illustrera la présence de Bernard Adamus à L'Entrée, le 8 septembre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer