Pas de bénéfices même avec le PM, selon Sylvain Gaudreault

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault.... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

D'après le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, la session parlementaire qui vient de se terminer montre encore une fois que la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'obtient pas de bénéfices en ayant le premier ministre comme député sur son territoire.

En entrevue téléphonique avec Le Quotidien, M. Gaudreault a dressé le bilan de la session parlementaire. Selon lui, les derniers mois démontrent que le Parti libéral du Québec délaisse les régions. « Avec le dernier budget présenté, on voit qu'on assiste à la disparition des régions, surtout le Saguenay-Lac-Saint-Jean », mentionne-t-il.

Le député estime qu'il n'y a eu aucune mesure particulière pour la région dans ce budget, alors que plusieurs projets auraient pu en profiter. « Il n'y a pas eu d'argent pour le dossier de la couverture Internet de plusieurs municipalités. C'est inacceptable qu'en 2017 il y ait des endroits qui n'ont pas accès à Internet haute vitesse », ajoute-t-il.

Pour M. Gaudreault, pendant cette dernière session parlementaire, la région a également vu s'intensifier la crise du bois d'oeuvre. « Enfin le gouvernement a mis en place une garantie de prêt ! Mais ç'a pris beaucoup d'insistance de la part de notre parti », commente-t-il.

Bon travail du PQ

Sylvain Gaudreault est toutefois content du travail réalisé par le Parti québécois (PQ) au cours de ces derniers mois. D'après lui, les gains importants qu'a connus la région sont le résultat des efforts de son parti. Entre autres, dans le dossier de l'aide alimentaire pour les écoles, il estime que ce sont les efforts du PQ qui ont poussé le gouvernement à revenir sur sa décision.

« On a également vu la centralisation dans le domaine de la santé, avec Optilab et tout le dossier des chirurgies pour le cancer de l'oesophage. Si on a gagné du temps dans ce dossier-là, c'est parce qu'on est intervenus, Mireille Jean et moi, plusieurs fois à ce sujet », poursuit M. Gaudreault.

« Il manque de grands projets dans la région. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean ne bénéficie pas de la présence du premier ministre. On est content du travail qu'on a fait et des gains obtenus pour la région, mais on considère quand même que la région est défavorisée par le gouvernement », conclut le député.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer