Columbo 2017: retour sur la drave

Dimanche, une conférence organisée par le projet Columbo 2017... (Photo Le Quotidien, Yohann Gasse)

Agrandir

Dimanche, une conférence organisée par le projet Columbo 2017 a présenté à la population l'histoire des draveurs dans la région. Pour illustrer le sujet, une maquette de cageux (raftman) était mise à la disposition de la trentaine de participants.

Photo Le Quotidien, Yohann Gasse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'industrie du bois et les draveurs ont contribué à construire le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour montrer leur importance, quelques conférenciers se sont rassemblés à la Pulperie, dimanche après-midi, dans le cadre de conférences organisées par le projet Columbo 2017.

« La drave dans la région a commencé avant même la fondation du Canada, et elle a pris fin en 1997, à Péribonka », a affirmé l'historien Dany Côté, l'un des conférenciers présents dimanche. Il a profité de l'occasion pour raconter l'histoire des draveurs au public composé d'une trentaine de personnes.

M. Côté était accompagné de la directrice générale de la Société d'histoire du Lac-Saint-Jean, Anne-Julie Néron, de l'artiste Isabelle Regout, de la technicienne animatrice à la Pulperie, Denise Pedneault, et des anciens draveurs Daniel Côté et Benoît Lapointe.

Chacun d'entre eux s'entendait pour dire que la région a été particulièrement marquée par ces hommes qui risquaient leur vie pour transporter le bois. 

« Dans la région, tout le monde connaît quelqu'un ou connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un qui a travaillé ou qui travaille encore dans l'industrie du bois », a mentionné Mme Pedneault.

La conférence, intitulée Les Bâtisseurs du Saguenay, se tenait dans le cadre du Projet Columbo. Il s'agit d'un projet mis sur pieds pour célébrer le 150e anniversaire du Canada. Columbo 2017 souhaite souligner l'histoire des draveurs un peu partout dans la province. Une sculpture en pierre, de 3,2 mètres de long par 2 mètres de haut, réalisée par l'artiste Isabelle Regout, et qui a pour thème la drave, sera d'ailleurs inaugurée à Gatineau, là où le premier train de bois a pris la direction de Montréal, en 1806.

« On a fait le tour du Québec pour mettre en lien les gens des conseils de la culture et les gens d'affaires, pour parler du patrimoine. L'histoire de la drave montre l'entrepreneuriat des Québécois », conclut le coordonnateur du projet, Alexandre Pampalon.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer