Jonathan Tremblay dit non aux partis

Le conseiller municipal Jonathan Tremblay croit que les... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le conseiller municipal Jonathan Tremblay croit que les Saguenéens éliront plusieurs conseillers indépendants le 5 novembre prochain.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

S'il est une chose dont le conseiller municipal jonquiérois Jonathan Tremblay est convaincu, c'est que le prochain conseil de Ville de Saguenay sera fortement représenté par des élus indépendants. Lui aussi courtisé par le Parti des citoyens (PCS), l'actuel représentant du district #2 refuse de s'associer à une formation politique.

« Je me suis fait beaucoup parler de la question de l'indépendance par des gens sur le terrain, particulièrement en ce qui concerne les candidats à la mairie. J'ai toujours travaillé comme indépendant et je vais continuer de le faire, en collaboration avec les gens qui sont assis à la table du conseil. Quand les idées sont bonnes, je donne mon appui », signale l'élu, qui est enseignant à l'école Saint-Jean-Baptiste.

Mais pourquoi accepter de rencontrer les instances d'un parti trois ou quatre fois plutôt qu'une si le camp de l'indépendance a déjà été choisi ? 

« J'ai eu plusieurs rencontres avec le PCS et je savais que la porte de l'ERD était ouverte. Avec l'arrivée de Jean-Pierre Blackburn dans le décor, ça a changé un peu les choses parce qu'on vient tous les deux de Jonquière et je connais des gens dans son entourage. Mais je suis maintenant prêt à le dire ouvertement : ma ligne de parti, ce sont mes citoyens qui me la donnent », répond-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer