15 000 festivaliers à Saint-Honoré dans l'Vent

Les cerfs-volistes ont apprécié la fin de semaine... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les cerfs-volistes ont apprécié la fin de semaine et ont pu profiter des vents pour montrer leur savoir-faire.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La 19e édition de Saint-Honoré dans l'Vent aurait été excellente, n'eût été la température qui a joué contre l'événement. Le temps humide et la pluie de dimanche ont découragé plusieurs festivaliers. En tout, environ 15 000 personnes ont visité le site pendant la fin de semaine.

À titre comparatif, l'année dernière, c'était plutôt 20 000 festivaliers qui étaient présents, même avec un temps très chaud.

Toutefois, le président de Saint-Honoré dans l'Vent, Lucien Villeneuve, est tout de même satisfait de l'édition 2017. « Toute la semaine qui précédait le festival, on annonçait de la pluie. C'est sûr que ç'a eu un impact sur l'achalandage. Les gens s'attendaient à ce qu'il ne fasse pas beau », mentionne-t-il.

Par contre, le vent était bien présent, tant samedi que dimanche, ce qui a permis aux cerfs-volistes invités de montrer leur savoir-faire.

Le festival Saint-Honoré dans l'Vent s'est terminé dimanche.... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Le festival Saint-Honoré dans l'Vent s'est terminé dimanche.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

15000 personnes ont fait le détour vers Saint-Honoré... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.1

Agrandir

15000 personnes ont fait le détour vers Saint-Honoré pour l'événement.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Le président du festival est également très satisfait des nouveautés qui ont été implantées cette année. Selon lui, les visiteurs ont beaucoup apprécié la réalité virtuelle, le « Big Air Bag », un coussin de cascadeur sur lequel les gens pouvaient se lancer à partir d'une nacelle, et tout le volet aviation.

« J'essaie de toujours être à l'écoute des gens. Les visiteurs ont trouvé ça extraordinaire. Les gens ont vraiment apprécié les réalités virtuelles. On en avait deux, dont une qui donnait la chance de piloter un F-18. On a eu également un très beau vol de nuit, puisque la pluie a commencé seulement à la toute fin. Les familles sont heureuses, je m'en suis assuré », raconte M. Villeneuve.

D'ailleurs, Lucien Villeneuve mentionne que plusieurs nouveautés essayées cette année pourraient refaire leur apparition lors de la prochaine édition, qui correspond au 20e anniversaire du festival.

« On veut souligner les vingt ans, alors il va surement avoir un volet historique. On va continuer à développer le concept de réalité virtuelle. L'an prochain, c'est également le 50e du CQFA, l'école nationale de pilotage. On est en discussion pour faire un partenariat pour souligner l'événement. L'année prochaine, on va être le plus gros festival au Canada ! Un vingtième, on doit le souligner en grand ! », conclut M. Villeneuve.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer