La FFMSQ vers 14 138$ pour du répit

La Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FFMSQ) verse... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

La Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FFMSQ) verse 14 138 $ à l'Association Renaissance des personnes traumatisées crâniennes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. L'aide financière permettra à l'organisme de mettre en branle un projet de répit destiné aux proches aidants.

Par voie de communiqué, la FFMSQ a indiqué qu'il s'agit du deuxième soutien financier accordé à l'organisme. Ainsi, 32 heures de répit à domicile pourront être offertes à 20 proches aidants de la région au cours de la prochaine année. 

« On oublie trop souvent que les proches aidants assument un rôle exigeant. Pourtant, jour après jour, ils consacrent temps et énergie à leurs proches ayant une incapacité portant atteinte à leur autonomie, et se donnent sans compter ni rien attendre en retour. Il y a maintenant cinq ans que notre fondation appuie leur cause et cherche à leur offrir un peu de répit. Permettant aux proches aidants de profiter d'un véritable temps d'arrêt, le projet de l'Association Renaissance des personnes traumatisées crâniennes du Saguenay-Lac-Saint-Jean atteint parfaitement cet objectif et nous sommes fiers de pouvoir contribuer à sa réalisation », a déclaré la présidente de la FFMSQ, la Dre Diane Francoeur.

Le directeur général de l'Association Renaissance des personnes traumatisées crâniennes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jonathan Vézina, s'est réjoui de l'octroi de la nouvelle.

« Les proches aidants sont les piliers des personnes traumatisées craniocérébrales. Grâce à la Fondation de la Fédération des médecins spécialistes du Québec, nous pouvons contribuer à améliorer leur qualité de vie familiale et ainsi maintenir la personne le plus longtemps possible dans son milieu naturel. Notre projet « Faire le plein d'énergie » permet aux proches aidants de prendre du temps pour eux, ce qui n'aurait pas été possible sans la Fondation », a-t-il fait valoir.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer