Une très bonne note pour le Parc Mille Lieux de la colline

René-Philippe Harvey (président du conseil d'administration de la... (Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

René-Philippe Harvey (président du conseil d'administration de la Zone portuaire de Saguenay) et Fabien Hovington (directeur général de la Zone portuaire du Saguenay) se disent très satisfaits des résultats du sondage de Segma Recherche.

Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux ans après sa création, le Parc Mille Lieux de la colline de Saguenay semble répondre aux attentes de la population locale, mais aussi régionale et provinciale. Le site récolte un fort pourcentage de satisfaction.

Le Parc Mille Lieux de la colline... (Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 1.0

Agrandir

Le Parc Mille Lieux de la colline

Le Quotidien, Michel Tremblay

Les quelque 31 000 visiteurs (certains y sont allés deux fois) ont apprécié, à forte majorité, les installations d'accueil, de même que l'attrait des divers personnages du site, sans oublier les tarifs d'entrées qui apparaissent comme raisonnables pour les familles. 

Les dirigeants de l'attrait touristique, ouvert en juin 2015, ont commandé une étude d'achalandage, de provenance et de satisfaction de la clientèle par la firme Segma Recherche. 

L'étude, obtenue par Le Quotidien, a été réalisée au cours de l'été 2016 auprès de 1533 visiteurs. Et ces résultats arrivent à temps pour l'ouverture officielle de la saison 2017, prévue pour le 17 juin (samedi).

Le taux de satisfaction se situe entre 94 % et 97,5 % pour les sept aspects évalués sur les installations, soit la propreté du pavillon d'accueil (97,5 %), la courtoisie du personnel à l'accueil (97 %), la rapidité à obtenir des billets (96 %), la propreté des toilettes (95 %), les commodités à l'intérieur (95 %), la qualité des informations obtenues sur la visite (95 %) et les installations du pavillon d'accueil (94 %).

De plus, 81 % des gens disent avoir obtenu toute l'information sur les activités du site et ce qu'il y avait à faire. Seulement 1,9 % des gens disent ne pas avoir eu d'information.

Concernant les personnages du site, 75 % des répondants les ont appréciés et affirment qu'ils ont pu capter l'attention des petits. Axelle la mécano a obtenu une note de 90 % (la plus populaire) contre 89 % pour Charbon le mineur et 87 % pour Capucine de la fontaine.

Sur la question des installations, les visiteurs ont largement apprécié les jeux d'eau (96 %), la piste de course (96 %), la gare et Loco le train (90 %). Le labyrinthe a récolté 78 % de satisfaction.

Touristes

Parmi les 29 204 entrées, 44 % des visiteurs provenaient de Saguenay, alors que 39 % étaient des touristes et 17 % s'étaient procuré une excursion. Il faut ajouter qu'environ 2000 personnes s'y sont rendues pour la fête de l'Halloween, pour un total de 31 204 visiteurs (33 000 en 2015). 

De tous les visiteurs, 95 % étaient des Québécois, 2,7 % provenaient du Canada et 2,3 % de l'Europe. Autre élément intéressant du sondage, le Parc Mille Lieux de la colline a permis aux établissements hôteliers de récolter 12 741 nuitées des 41 617 nuitées enregistrées pour les touristes. 

Et même si l'attrait touristique est encore jeune, sa notoriété semble déjà établie. Ainsi 48 % des visiteurs étaient là principalement pour le parc, alors que 27 % étaient ici en partie pour visiter le site. Une personne sur quatre a dit que le parc n'a eu aucune influence sur leur décision de venir dans la région.

Un créneau unique en région

Le Parc Mille Lieux de la colline répond à une demande de la population, car il offre un créneau unique dans les régions du Québec.

Et les quelque 31 000 visiteurs du parc donnent une excellente note aux installations du secteur nord de Chicoutimi et offrent par le fait même une grande satisfaction aux dirigeants.

« Ce qui est plaisant de ce parc, construit au coût de 6,7 millions $, c'est que nous avons développé un créneau qui n'existait pas en région. Des études de marché ont été réalisées afin de savoir ce que les citoyens et les touristes voulaient avoir en région. Et c'est ce qui a été demandé », note Fabien Hovington, directeur général de la Zone portuaire de Chicoutimi pour Saguenay et responsable de ce parc touristique. 

« Et cela amène des retombées intéressantes. Le nombre de nuitées générées par le tourisme, de juin à septembre 2016, a été de 41 617. Et notre parc a généré à lui seul 12 741 nuitées durant cette période. Nous avons aussi remarqué que les gens de l'extérieur connaissaient déjà notre site avant d'arriver dans la région », se réjouit M. Hovington.

Il est clair que l'étude de la firme Segma Recherche donne satisfaction aux dirigeants. Ils estiment que le parc répond clairement aux besoins de la population locale, mais aussi aux touristes.

« Nous sommes très fiers du parc. Le sondage le démontre clairement. C'est une belle réussite. Nous avons de belles installations. Lorsque les jeunes familles viennent ici, elles ont du plaisir et veulent revenir. Nous voulons offrir un service qui n'est pas accessible ailleurs. »

« Nous sommes aussi surpris du haut niveau de touristes extérieurs qui viennent ici. Nous allons analyser la possibilité de faire de la promotion en dehors afin d'en attirer davantage dans la région », mentionne René-Philippe Harvey, président du conseil d'administration.

Améliorations

Même si les commentaires sont positifs à l'endroit du parc, les dirigeants ont rapidement noté que certaines améliorations avaient dû être apportées au site. Ce fut notamment le cas avec le chapiteau de la Zone lait.

« Avec un chapiteau, lorsqu'il y avait de forts vents et de la chaleur, ce n'était pas toujours évident pour les visiteurs. Nous avons pris la décision de construire un bâtiment au coût de 125 000 $. Il est permanent et va répondre davantage à nos besoins. Pour le reste, nous ne prévoyons pas d'autres investissements pour tout de suite », répond Fabien Hovington.

Présence d'Atchoum

Questionné sur le peu de présences d'Atchoum le clown (porte-parole), selon des visiteurs, M. Hovington précise qu'elle n'est pas une employée du site.

« Nous savons très bien qu'elle attire plus de visiteurs lorsqu'elle est sur place. Peut-être qu'elle n'est pas là aussi souvent que les gens le voudraient (Atchoum a signé un contrat pour un nombre de présences), mais elle offre une visibilité et une notoriété à notre site partout où elle va », dit-il.

Quant au volet financier du parc, Fabien Hovington précise que l'objectif est de présenter un budget équilibré.

« Nous ne visons pas des surplus importants, car ce que nous voulons, c'est que le site soit accessible pour la famille. Ça prend des prix abordables sur tout. Nous pourrions faire plus de profits en augmentant les prix, mais ce n'est pas l'objectif », a conclu le directeur général.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer