Tournée de sensibilisation pour les berges

Berges du lac Saint-Jean... (Archives Le Quotidien, Marc St-Hilaire)

Agrandir

Berges du lac Saint-Jean

Archives Le Quotidien, Marc St-Hilaire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Comme la protection des berges autour du lac Saint-Jean est importante, une campagne de sensibilisation est commencée pour encourager les riverains à réaliser des interventions.

Des agents de sensibilisation de l'Organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean (OBV Lac-Saint-Jean) ont amorcé une tournée de sensibilisation auprès des riverains en leur offrant des programmes de végétalisation à faible coût.

Le projet « Des racines pour notre lac » vise à améliorer et recréer une ceinture verte autour du lac Saint-Jean afin de maintenir la santé du plan d'eau et de ses écosystèmes. Ainsi, les riverains qui le désirent pourront obtenir des végétaux à 50 % du prix de vente ou se prévaloir des services d'un professionnel pour la réalisation d'un plan d'aménagement et la plantation de végétaux pour 100 $.

« Cinquante-six pour cent (56 %) de cette ceinture verte, également appelée bande riveraine, est malheureusement de mauvaise qualité. C'est ce qu'a permis de constater une caractérisation réalisée par l'OBV Lac-Saint-Jean en 2015. Cette situation est principalement observée dans les secteurs résidentiels du lac. Des pratiques telles que la tonte du gazon et l'installation de différentes infrastructures dans la bande riveraine réduisent ses capacités à filtrer les nutriments et les sédiments avant qu'ils n'atteignent le lac, à retenir l'eau, à stabiliser les berges et réduire l'érosion, mais également à créer des habitats pour la faune et la flore », expose la coordonnatrice, Anne Malamoud.

Par ailleurs, différentes activités seront réalisées cet été à Alma, Desbiens, Dolbeau-Mistassini, Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Roberval, Saint-Félicien, Saint-Henri-de-Taillon et Saint-Gédéon. Les municipalités sont également invitées à aménager une bande riveraine modèle sur un terrain municipal afin de montrer l'exemple et de démontrer leur implication.

Ce projet s'est amorcé en 2016 et Saint-Prime a montré l'exemple à la marina. L'objectif est d'ajouter jusqu'à 11 000 arbres ou arbustes et d'améliorer la bande riveraine de 400 riverains.

Ce projet est rendu possible grâce à l'implication financière de Rio Tinto et des trois MRC du Lac-Saint-Jean, de Service Canada, de l'OBV Lac-Saint-Jean et du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer