• Le Quotidien > 
  • Actualités 
  • > Fini le programme d'aide alimentaire à la Commission scolaire De La Jonquière 

Fini le programme d'aide alimentaire à la Commission scolaire De La Jonquière

Sylvain Gaudreault... (Archives le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Sylvain Gaudreault

Archives le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dès la prochaine année scolaire, des établissements de la Commission scolaire De La Jonquière ne pourront plus profiter du programme à l'aide alimentaire du gouvernement du Québec en raison d'un changement dans la cotation des écoles moins bien nanties. Une situation que déplore le député péquiste Sylvain Gaudreault.

En vertu d'un système de cotes, une école cotée 1 est plus favorisée alors qu'un centre d'enseignement coté 10 est le plus défavorisé. Le gouvernement libéral a réévalué la situation et à partir du mois d'août, la Commission scolaire De La Jonquière va subir les contrecoups de cette modification en ne recevant plus un seul dollar du programme d'aide.

Cette année, elle reçoit 18 000 $, comparativement à 36 000 $ l'an dernier et 54 000 $ en 2014-2015. Avec l'argent, la Commission scolaire De La Jonquière offrait des déjeuners à ceux qui en avaient besoin.

« C'est comme si le programme sur l'aide alimentaire était mal adapté à la réalité de terrain, a fait remarquer Sylvain Gaudreault au bout du fil. Pour connaître assez bien la réalité de Jonquière et de la commission scolaire, ce n'est pas vrai que de passer à une cote plus basse veut dire que Jonquière est plus en richesse, en développement économique ou en lutte contre la pauvreté. Il y a eu des changements sur la cotation des écoles et la situation à la Commission scolaire De La Jonquière se répète partout au Québec. »

Le député de la circonscription de Jonquière pour l'opposition officielle souhaite que la situation puisse être réversible, afin de continuer à donner une aide aux étudiants qui se présentent à l'école le ventre vide. 

« Ce que je demande, c'est que le gouvernement revoit ses critères pour s'assurer qu'il y ait encore de l'aide alimentaire qui soit fournie grâce à des subventions », a souhaité M. Gaudreault, ajoutant que le Parti québécois interpelle le ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, depuis deux semaines à l'Assemblée nationale, par l'entremise du porte-parole à l'éducation, Alexandre Cloutier. Les députés amorcent mardi leur dernière semaine de travaux.

Décision injustifiée

Président à la Commission scolaire De La Jonquière, Éric Bergeron précise que la décision du gouvernement n'est pas justifiée. Il est bien placé pour observer que certains centres de la commission ont toujours besoin de cette aide financière.

« On se demande pour quelle raison le gouvernement a décidé de couper cette aide, quels sont les arguments et les raisons qui ont motivé leur décision, a indiqué M. Bergeron, qui ne sait pas encore de quelle façon ce manque va se combler puisque le prochain budget n'a pas encore été entériné. Étudier le ventre vide, disons que ce n'est pas l'idéal. »




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer