La région fête ses 179 ans

Une cinquantaine de personnes ont assisté à une... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Une cinquantaine de personnes ont assisté à une messe célébrant le 179e anniversaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dimanche.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean fêtait son 179e anniversaire dimanche. Pour souligner la fête de la région, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à l'église Saint-Alexis, à La Baie, pour assister à une messe et une cérémonie organisée par la Société historique du Saguenay.

Afin de célébrer l'occasion, l'église était décorée d'une banderole qui souhaitait bonne fête à la région, en plus de s'être parée de petits drapeaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L'historique de la région était au coeur de la célébration. Notamment, pendant la messe, un texte rappelant la colonisation et l'histoire des premiers pionniers a été lu devant les personnes présentes.

Les participants ont également pu assister à une procession d'offrandes représentant des éléments importants de l'histoire. Un bateau évoquant l'arrivée des pionniers, une hache symbolisant le premier contrat obtenu par la Société des Vingt-et-un, la première coopérative québécoise, et le journal intime de l'abbé Louis-Antoine Martel, le premier écrit historique de l'histoire de la région, ont été présentés.

Par ailleurs, une cérémonie s'est tenue au monument des Vingt-et-un pour conclure la célébration du 179e anniversaire régional. La conseillère municipale Martine Gauthier a pris la parole lors de l'évènement. « Il y a 179 ans, des bâtisseurs ont vogué sur les eaux et se sont approchés du rivage. Ils ont façonné nos valeurs collectives et notre communauté. La fête d'aujourd'hui doit nous rappeler ces valeurs, qui sont propres aux familles », a-t-elle mentionné.

Bertrand Tremblay, chroniqueur du Quotidien et ancien éditorialiste,... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Bertrand Tremblay, chroniqueur du Quotidien et ancien éditorialiste, a été intronisé dans l'Odre des vingt-et-un, dimanche, par le président de la société historique de Saguenay, Simon Coutu.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Le directeur du Conseil des arts du Saguenay,... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.1

Agrandir

Le directeur du Conseil des arts du Saguenay, Claude Martel, a été intronisé dans l'Ordre des Vingt-et-un, dimanche en soirée, lors de la célébration du 179e anniversaire de la région.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Ordre des Vingt-et-un

De plus, l'Ordre des Vingt-et-un a profité de l'occasion pour accueillir deux nouveaux membres. Le chroniqueur du Quotidien et ancien éditorialiste, Bertrand Tremblay, est l'un d'eux. Il a été sélectionné entre autres pour ses nombreuses implications dans le domaine des communications.

« Je suis très honoré d'être admis dans l'Ordre des Vingt-et-un. Je reçois cet honneur un peu comme celui qu'un Québécois reçoit en obtenant la médaille de l'Assemblée nationale, ou d'un Français qui est décoré de la Légion d'honneur », s'est exprimé M. Tremblay lors d'une allocution.

La deuxième personne admise dans les rangs de l'Ordre des Vingt-et-un est le directeur du Conseil des arts du Saguenay Claude Martel, qui s'implique dans plusieurs projets culturels et environnementaux.

« Je reçois cet éloge, cet honneur, à la fois pour mes parents, qui sont d'ici, pour le conseil d'administration des arts que je représente au Saguenay, et pour tous les gens qui m'ont fait confiance lorsque je leur ai vendu ma salade pour les arts, la culture, et pour la qualité de l'air et de l'environnement », a-t-il mentionné.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer