Les pèlerins attendus à l'Ermitage Saint-Antoine

Les activités ont débuté vendredi et vont se... (Archives Le Progrès)

Agrandir

Les activités ont débuté vendredi et vont se poursuivre jusqu'au 15 juin. Des messes et des prières animées sont prévues tous les jours.

Archives Le Progrès

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Des milliers de pèlerins sont attendus à l'Ermitage Saint-Antoine du Lac-Bouchette pour voir les reliques de Saint-Antoine de Padoue.

Les activités ont débuté vendredi et vont se poursuivre jusqu'au 15 juin. Des messes et des prières animées sont prévues tous les jours. Pour le 13 juin, jour de la Fête de Saint-Antoine, une messe solennelle sera chantée le matin et il y aura une onction des malades en après-midi.

Signe que plusieurs personnes sont attendues, tout l'hébergement est réservé jusqu'au 13 juin et de nombreux autocars sont attendus. L'Ermitage estime à plus de 2500 le nombre de pèlerins qui viendront se recueillir devant les reliques. C'est le 13 juin qu'on attend le plus de pèlerins.

C'est en l981, quand la congrégation de Padoue a décidé d'ouvrir le tombeau de Saint-Antoine, qu'on a décidé de retirer des ossements et des reliques qui deviendraient pèlerines et iraient à la rencontre des gens.

Sachant que ces reliques étaient disponibles, le recteur de la congrégation des pères capucins du Lac-Bouchette, France Salesse, a amorcé les démarches pour les obtenir.

Il s'agit d'un grand événement qui permettra aux fidèles de se recueillir devant les reliques d'un des saints les plus populaires et très proche des gens. Les reliques seront exposées soit à la chapelle Mariale ou à l'Agora Notre-Dame, selon l'affluence et la température. 

Saint-Antoine est né en 1195 et mort en 1231. Il est connu pour être le saint des objets perdus. En février 2010, le pape Benoît XVI avait dit de Saint-Antoine qu'il « a contribué de façon significative au développement de la spiritualité franciscaine, avec ses dons marqués d'intelligence, d'équilibre, de zèle apostolique et principalement de ferveur mystique », relate-t-on sur le site Internet de l'Ermitage Saint-Antoine.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer