Carl Dufour reste indépendant

Le conseiller municipal et président de l'arrondissement de... (Archives Le Progrès)

Agrandir

Le conseiller municipal et président de l'arrondissement de Jonquière, Carl Dufour, a été approché plusieurs fois par le Parti des citoyens de Saguenay. Il briguera à nouveau les suffrages comme indépendant.

Archives Le Progrès

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le conseiller municipal Carl Dufour ferme définitivement la porte à une candidature sous la bannière du Parti des citoyens de Saguenay (PCS). Le représentant d'Arvida et actuel président de l'arrondissement de Jonquière confirme son intention de demeurer indépendant.

L'élu, qui briguera un troisième mandat en novembre, a confié à la journaliste du Progrès qu'il avait accepté de participer à une rencontre avec des représentants de la formation politique dirigée par Jean-Pierre Blackburn la semaine dernière. C'était la cinquième fois que le parti manifestait le désir de discuter avec Carl Dufour, élu pour la première fois en 2009, pour le convaincre de faire le saut. L'échevin a fait voeu d'indépendance et assure qu'il ne changera pas d'idée. Carl Dufour a aussi été approché par l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) après avoir annoncé, en février dernier, qu'il renonçait à briguer la mairie. 

«Des gens m'ont approché à plusieurs reprises. Si je suis allé aux rencontres, c'était par politesse. Ceci étant dit, les formations politiques ne m'intéressent pas. Dans mon secteur, je ne sens pas une frénésie à l'égard des partis. Je ne suis pas le seul et d'autres conseillers me disent la même chose. En plus, je ne suis pas très à l'aise avec les lignes de parti. Pour moi, c'est fondamental d'avoir le loisir de m'exprimer librement quand je veux le faire», a déclaré Carl Dufour.

Réserve

Le conseiller municipal entend faire preuve d'une certaine réserve en ce qui a trait à la course à la mairie. Carl Dufour n'appuiera donc aucun candidat et promet qu'il ne prendra pas la parole pendant la campagne pour critiquer les engagements ou les déclarations des aspirants à la succession de Jean Tremblay. 

«J'ai fait le choix de ne pas y aller et de continuer de servir les citoyens de mon quartier comme conseiller. Ça fait sept ans et demi que je suis comme ça, que je travaille avec les gens en place pour développer mon secteur. Je vais continuer de faire ça. En ce moment, il y a une certaine instabilité et les gens ont besoin de sentir que les élus sont là pour eux et présents sur le terrain», enchaîne-t-il. 

À l'heure actuelle, Carl Dufour ne fait face à aucun adversaire annoncé dans le district #6, lequel devient le district#5 dans la foulée du redécoupage électoral. Le PCS et l'ERD ont toutefois signifié qu'ils avaient l'intention de présenter un candidat dans chacun des 15 districts de Saguenay. 

«Ce sera une belle campagne à suivre et je suis certain qu'elle sera très riche en rebondissements et qu'on aura quelques surprises», conclut l'échevin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer