Une défunte remet 150 000 $ à l'Association de la dystrophie musculaire

André Besson, conjoint de feu Andrée-Reine Desbiens, accompagné... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

André Besson, conjoint de feu Andrée-Reine Desbiens, accompagné de Maryse Thibeault, a reçu la plaque hommage qui sera affichée dans les bureau de l'Association de la dystrophie musculaire du Saguenay.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

Avant de décéder le 14 février 2016, Andrée-Reine Desbiens avait songé à poser une action altruiste en remettant une somme de 150 000 $ à la section locale de  l'Association de la dystrophie musculaire du Saguenay.

Le geste a été souligné, vendredi, par la présidente Jasmine Côté lors d'une petite cérémonie organisée en présence du veuf de Mme Desbiens, André Besson.

Mme Côté a rappelé qu'au Québec, 15 000 personnes souffrent de l'un ou l'autre des 160 types de dystrophie et que le Saguenay-Lac-Saint-Jean avec Charlevoix et la Côte-Nord compte 35 % du total des gens atteints.

Ces personnes connaissent toutes sortes de problèmes physiques qui nécessitent des équipements et des soins spécialisés, a rappelé Éric Gagnon, ergothérapeute rattaché à l'hôpital de Jonquière.

M. Besson a souligné la générosité et la sensibilité de son épouse qui a remis une partie de sa fortune personnelle pour procurer des soins futurs aux personnes atteintes. Mme Desbiens comptait des personnes proches atteintes  de la maladie.

Maryse Thibeault, coordonnatrice, a mentionné que les dons effectués sous forme testamentaire sont très rares, mais toujours bienvenus.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer