Une chaude journée de juin

Les jeux d'eau étaient prisés tout le long... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les jeux d'eau étaient prisés tout le long de la journée afin de se rafraîchir. Même les chiens recherchaient l'eau.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il a fait plus chaud dans bien des villes plus au nord qu'au sud de la province, jeudi, et le Saguenay-Lac-Saint-Jean faisait partie du lot en étant le point chaud de l'heure à quelques reprises.

Par exemple, vers 17 h, Bagotville enregistrait la température la plus élevée au Québec avec 30,8 degrés Celsius selon des données d'Environnement Canada. Ce n'est cependant pas le record de la journée, puisque La Pocatière a battu la région d'un dixième de degré. Il ne s'agit pas non plus d'un record dans le temps, puisque le 8 juin le plus chaud dans l'histoire de la station remonte à 1974, où le mercure a monté à 32,2 degrés.

À Alma, la station Mistook a cependant battu le record de 2014 de 29,6° Celsius avec 30,7 degrés vers 14h.

Vers 20 h, c'est plutôt à Laterrière où il faisait bon être avec une température de 28,5 degrés. Sans aucun doute, les Saguenéens et les Jeannois ont dû profiter du soleil de jeudi à grand renfort de crème glacée et de visites aux jeux d'eau.

Chez Environnement Canada, la météorologue Julie Deshaies souligne qu'il faisait plus chaud qu'à Montréal de quelques degrés. « Vous êtes chanceux », lance-t-elle à l'autre bout du fil. Étonnamment, la station de La Tuque était aussi surveillée de près en vue d'un record. « Ça peut s'expliquer par des vents plus faibles, mais surtout parce que le ciel était plus dégagé par chez vous. Le type de sol peut aussi avoir un impact sur la chaleur », précise Mme Deshaies.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer