L'actualité régionale express

(Denis Villeneuve) - Après avoir absorbé des compressions... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien
Le Quotidien

Plus de revenus: l'équilibre pour l'UQAC

(Denis Villeneuve) - Après avoir absorbé des compressions budgétaires de 12 M $ en cinq ans, l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) profitera d'une certaine embellie budgétaire avec l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2016-2017 et des revenus supplémentaires de 1,2 M $ sur le budget de fonctionnement 2017-2018.

Ces nouveaux revenus viennent jeter un baume sur les finances de l'institution puisque, la semaine dernière, le conseil d'administration a adopté un budget de 101,5 M $ prévoyant un déficit de 3,5 M $ pour 2017-2018. Les revenus supplémentaires applicables au budget de fonctionnement combinés à la hausse de budget de 700 000 $ ramèneront le déficit anticipé à 1,6 M $ pour l'an prochain.

Selon Marie-Karlynn Laflamme, porte-parole de l'UQAC, de nouvelles orientations budgétaires adoptées pour aider les universités en régions permettront de souffler un peu.

Mme Laflamme explique que le défaut d'atteindre l'équilibre budgétaire est lourd de conséquences pour les institutions universitaires puisqu'elles se doivent de présenter des plans de réduction, ce qui ne sera pas le cas dans les prochaines semaines. « L'octroi de certaines subventions est conditionnel à l'atteinte de l'équilibre financier. On n'est pas dans cette situation cette année », explique-t-elle.

Elle poursuit en affirmant que le trimestre d'été s'annonce intéressant avec l'inscription de 89 nouveaux étudiants à temps complet, ce qui procurera des revenus supplémentaires de 300 000 $.

En ce qui a trait aux inscriptions à la session d'automne, Mme Laflamme mentionne qu'il est trop tôt pour faire des prédictions, mais qu'une augmentation des inscriptions pourrait être enregistrée.

Brigitte Simard aux communications à Saint-Félix-d'Otis

(Denis Villeneuve) - Lors de la dernière séance du conseil municipal, les élus de Saint-Félix-d'Otis ont procédé à l'embauche d'une nouvelle adjointe à la direction et responsable des communications en la personne de Brigitte Simard.

La nouvelle employée est avantageusement connue dans le milieu des communications régionales.

Diplômée en Arts et technologies des médias du Cégep de Jonquière, elle a oeuvré pendant 15 ans à des postes de gestionnaire d'équipe et directrice de projets. Elle a oeuvré comme animatrice, journaliste et directrice générale à la direction des programmes pour CKRS Radio, puis comme directrice de marque et au contenu pour Rock Détente et Rouge FM à Montréal.

Originaire de La Baie, Mme Simard fait un retour aux sources puisqu'elle possède une résidence secondaire à Saint-Félix-d'Otis.

Le dossier de Jimmy Bouchard remis

(Patricia Rainville) - Le dossier de Jimmy Bouchard, cet homme accusé d'avoir voulu planifier le meurtre de son ex-conjointe, n'a pas pu avancer, mercredi, au Palais de justice de Chicoutimi. L'individu, dont la cause était de retour devant le juge, a demandé à revoir la preuve de la Couronne. De plus, son avocat, Me Charles Cantin, n'a pu se présenter en Cour, puisqu'il est en deuil. En effet, il a perdu son père dans la nuit de mardi à mercredi.

Il y a quelques mois, Jimmy Bouchard avait laissé entendre qu'il prévoyait plaider coupable d'avoir conseillé une infraction criminelle sans l'avoir commise (vouloir faire assassiner une femme), mais il était revenu sur sa décision quelques semaines plus tard. Mercredi, il devait prendre une décision à cet effet, mais sa cause a encore été remise à une date ultérieure, en raison d'événements imprévus. En effet, tous les dossiers de Me Charles Cantin ont dû être reportés, puisque son père, Paul-André Cantin, a rendu l'âme.

Même si son procureur avait été présent, il semblerait que Jimmy Bouchard ne soit pas prêt à prendre position dans son dossier. « J'ai demandé, à la prison, à visionner des DVD qui font partie de la preuve. Je veux jeter un oeil, puisque je n'ai pas vu encore la preuve », a affirmé Jimmy Bouchard au juge Michel Boudreault. La Couronne s'est montrée bien surprise, puisque la preuve a été remise à la défense il y a plusieurs mois.

Quoi qu'il en soit, Jimmy Bouchard a repris le chemin des cellules et on ignore à quel moment il devra se représenter devant les tribunaux.

Jimmy Bouchard est détenu depuis son arrestation, en décembre dernier. Résidant de Saint-Stanislas, il est accusé d'avoir comploté avec un tiers de 2014 à 2016 pour faire assassiner son ex-conjointe.

Il est aussi accusé d'avoir illégalement eu en sa possession et utilisé un produit explosif.

40 millions $ pour Métaux BlackRock

(Patricia Rainville) - Métaux BlackRock a obtenu un financement de 40 millions de dollars de la part du nouvel actionnaire Orion Mine Finance Group. Ce financement permettra de compléter les devis techniques, d'obtenir les permis requis, de commencer à passer des commandes d'achat pour les équipements, de démarrer certains éléments de la construction et d'ajouter aux fonds de roulement.

Ces 40 millions de dollars pavent donc la voie au projet complet de BlackRock évalué à 950 millions de dollars. Cette somme permettra également de faire avancer les préparatifs pour le développement de l'usine de transformation dans la zone industrielle du port de Grande-Anse.

«BlackRock accueille avec plaisir la venue d'Orion comme actionnaire important avec cet investissement initial et espère pouvoir compléter le financement pour la construction du projet avec Orion et d'autres partenaires avant la fin de l'année», a affirmé la compagnie par voie de communiquer.

Serres Toundra: les employés réintégrés par la direction

(Louis Potvin) - Ce sont des discussions entre la direction des Serres Toundra et le syndicat Unifor qui ont permis d'en arriver à une entente pour réintégrer quatre des neuf employés qui avaient été congédiés.

La direction a tenu à faire cette précision alors qu'il a été mentionné dans l'édition du Quotidien de mercredi qu'il s'agissait d'une décision du Tribunal administratif. « La cause n'a pas été entendue, car nous sommes venus à une entente. Il y a deux personnes qui sont rentrées ce matin (hier) et deux autres qui le seront bientôt, mais en leur accordant une dernière chance. Pour les cinq autres, les fautes commises étaient trop graves pour les réembaucher », a expliqué le président des Serres Toundra Éric Dubé.

Ce denier confirme que les relations avec le syndicat Unifor sont bonnes et qu'une entente négociée pour un nouveau contrat de travail devrait avancer rondement. « Ça va super bien. Pour le domaine des serres, nos travailleurs gagnent entre 25 et 30 % de plus que la moyenne. Ils aiment la formule de bonus au rendement, environ 80 des travailleurs en bénéficient. C'est plus au niveau des horaires de travail qu'il y aura des ajustements à faire », souligne-t-il.

Avec 140 personnes à l'emploi, les serres disposent de la main-d'oeuvre nécessaire pour assurer sa production. Selon Éric Dubé, la « mauvaise presse qu'a subie » l'entreprise au cours des derniers mois a compliqué la recherche de main-d'oeuvre.

Par ailleurs, près d'une cinquantaine de Guatémaltèques seront embauchés pour compléter les besoins en période de pointe et aussi pour assurer le nettoyage des serres.

Libanais

Par ailleurs, c'est au mois d'août que la production de concombres libanais va recommencer. « Nous n'avons pas abandonné cette production, nous l'avons suspendu en décidant de devancer le nettoyage de cette portion de serres. C'est une procédure que nous devons faire pour chaque serre. Il y a 22 semaines dans l'année où les trois sections sont en production en même temps. »

Le Coffre aux Sports s'implante dans la MRC... (Photo courtoisie) - image 6.0

Agrandir

Le Coffre aux Sports s'implante dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. Le programme est maintenant offert dans quelques municipalités.

Photo courtoisie

Le Coffre aux Sports arrive au Lac

(Isabelle Tremblay) - Le Coffre aux Sports gagne du terrain. Le mouvement prend sa place sur le territoire de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Celui-ci a pour objectif d'augmenter l'accessibilité à des activités sportives et récréatives dédiées aux jeunes et leur famille.

Le projet consiste à donner ou prendre du matériel sportif usagé afin de contribuer à la mise en place d'environnements favorables et à la pratique d'activités physiques. Initié sur le territoire de Saguenay en 2011 par le regroupement À vos marques Santé, c'est le Regroupement Lac-Saint-Jean-Est 0-5 ans et En-Forme-O-Lac qui le chapeautent dans les municipalités d'Alma, Desbiens, Hébertville-Station, Sainte-Monique et Saint-Nazaire. Il ne serait pas impossible de voir le projet s'étendre à d'autres municipalités.

À l'origine, lorsqu'il fut mis en place, l'accessibilité à des équipements sportifs avait été identifiée comme étant l'un des principaux freins à la pratique d'activités sportives régulières. Il avait pour objectif d'augmenter l'accessibilité à des activités sportives et récréatives pour les jeunes et leur famille.

Dans cette démarche, le Groupe Coderr soutient le développement d'un mécanisme de collecte d'équipement sportif et de redistribution efficace.

Nominations au Bureau de l'ombudsman

(Denis Villeneuve) - Lors de sa dernière séance régulière, le conseil de Saguenay a procédé à la nomination de deux nouveaux membres au Bureau de l'ombudsman. Le notaire chicoutimien Marc Beaulieu ainsi que l'ex-conseiller municipal baieriverain Jean-Eudes Simard siégeront désormais au sein de l'organisme.

Indépendant de l'administration municipale, le Bureau de l'ombudsman est composé de cinq commissaires qui sont des personnes bénévoles de divers horizons résidant sur le territoire de Saguenay. Elles doivent posséder une expertise susceptible de donner un éclairage pertinent aux dossiers qui leur sont soumis.

La personne qui porte son différend avec la Ville auprès de Bureau de l'ombudsman est donc entendue par d'autres citoyens. Denis Villeneuve




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer