Un policier se jette à l'eau pour sauver deux enfants

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

L'intervention d'un agent de la Sûreté du Québec (SQ) a permis d'éviter le pire en fin de journée, mardi. Le policier a sauté dans les eaux de la rivière Petite Décharge à Alma sauvant d'une probable noyade deux jeunes enfants qui s'étaient réfugiés sur un rocher.

Trois enfants se sont aventurés sur les rochers de la rivière Petite Décharge alors que le niveau de l'eau était bas mardi après-midi. Les petits se sont fait surprendre par une montée rapide des eaux. Une fillette de neuf ans est parvenue à regagner la rive d'elle-même. Les deux autres enfants, un garçon de 7 ans et une fillette de 10 ans, se sont réfugiés sur un rocher.

Ils sont demeurés prisonniers au centre de la rivière, à la hauteur de la Boulangerie et Pâtisserie Lesage. 

Les policiers et les pompiers ont reçu un appel signalant la présence d'enfants en détresse sur la rivière à 16 h 45. 

Deux policiers sont arrivés les premiers sur les lieux. Ils attendaient l'arrivée des pompiers sur la rive afin de porter secours aux enfants à l'aide d'une embarcation pneumatique, mais le niveau de l'eau, lui, continuait à monter. 

Le petit garçon, pris de panique, s'est retrouvé presque entièrement dans l'eau, s'accrochant avec difficulté au rocher. Un des policiers s'est jeté à l'eau sans hésiter. Il est parvenu à atteindre les deux enfants. « Il les a pris dans ses bras et est demeuré debout dans l'eau en attendant que les pompiers viennent les récupérer avec une embarcation. L'autre policier et des civils sur les lieux ont porté assistance au policier qui était dans l'eau », raconte la porte-parole de la Sûreté du Québec, Christine Coulombe.

Le photographe du Quotidien a assisté à la scène. « Quand le policier a vu le petit garçon glisser de la roche, il s'est lancé à l'eau. Il a pris la meilleure des décisions. Il l'a sauvé de la noyade. Jamais le petit n'aurait pu attendre l'arrivée des pompiers. Il n'était plus capable de se tenir. Le policier a tenu les deux enfants accrochés à lui pendant au moins cinq à 10 minutes », relate Gimmy Desbiens. 

Lorsque les pompiers sont arrivés sur les lieux, le policier tenait les deux enfants dans ses bras. « Nous avons utilisé une embarcation pneumatique pour aller chercher les deux enfants ainsi que le policier qui les retenait, raconte le chef aux opérations des pompiers d'Alma, Steeve Groleau. Les enfants étaient sécurisés. Il n'y a pas beaucoup d'eau dans le secteur, mais le courant augmentait », affirme-t-il, soulignant qu'une dizaine de pompiers ont participé à l'intervention. 

Les enfants ont été emmenés au centre hospitalier. Ils souffriraient d'une légère hypothermie, mais on ne craint pas pour leur vie. 

Le policier s'en est sorti sans blessure. 

« C'est un beau travail d'équipe sur le terrain avec les différents partenaires et des citoyens », conclut Christine Coulombe. 

Rio Tinto

Bien qu'elle n'ait pas été mise au courant des derniers événements, la porte-parole de Rio Tinto, Xûan-Lan Vu, confirme que le niveau de la rivière Petite Décharge à Alma peut varier brusquement ces jours-ci. « Il y a des déversements en cours depuis plusieurs semaines sur la Petite et la Grande Décharge. En tout temps, il peut y en avoir sur ces rivières ainsi que sur la Péribonka et la rivière Saguenay », confirme-t-elle. « Nous avons fait beaucoup de sensibilisation au cours des dernières semaines afin d'inviter les gens à la prudence près des cours d'eau. Il y a de la surveillance supplémentaire sur et près des cours d'eau. Nous sommes à compléter l'installation des estacades et les débits peuvent varier brusquement, d'où l'importance de demeurer loin des installations hydroélectriques et d'être vigilants. »

Autre cas

L'événement rappelle un incident survenu à La Romaine en Basse-Côte-Nord à la fin du mois d'avril. Deux enfants étaient à la dérive sur un morceau de glace dans le golfe du Saint-Laurent. En raison du risque que les enfants tombent dans l'eau et se retrouvent sous les glaces, un policier de la Sûreté du Québec avait sauté dans l'eau glacée à deux reprises pour les ramener sur le rivage. La fillette de huit ans et le garçon de dix ans s'amusaient sur le rivage lorsque le morceau de glace s'est mis à dériver.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer