Hébertville, un village-relais inspirant

La mairesse Doris Lavoie, les entrepreneurs et le... (Le Quotidien, Dominique Gobeil)

Agrandir

La mairesse Doris Lavoie, les entrepreneurs et le comité de citoyens ont donné le premier coup de pelle, mardi.

Le Quotidien, Dominique Gobeil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Hébertville améliore son offre de services aux citoyens en réaménageant le parc municipal de la Plaine verte, un investissement de quelque 600 000 $, et se mérite du même coup le prix Inspiration pour le réseau des villages-relais.

Le lancement des travaux, qui seront terminés fin juin, a été souligné mardi matin dans la municipalité jeannoise, où le comité de citoyens ayant porté le projet, les entrepreneurs et la mairesse Doris Lavoie étaient présents.

Une ribambelle d'enfants bien excités de profiter bientôt d'une aire de jeux remaniée et de nouveaux jeux d'eau avaient aussi eu la permission spéciale d'approcher le chantier. L'installation d'un parc de planche à roulettes, la sécurisation du terrain de baseball, la réfection de la patinoire extérieure et l'aménagement d'une aire de repos complètent l'offre renouvelée en loisirs de la municipalité, qui sera concentrée à l'angle des rues Turgeon et Martin.

Le projet financé à partir du budget d'Hébertville et de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, de subventions fédérales et provinciales et de levées de fonds s'est valu le prix Inspiration 2017 de la Fédération des Villages-relais du Québec dans la catégorie Coup de chapeau. Sa quatrième édition se déroulait récemment à Maniwaki. Hébertville affrontait huit autres villages-relais dans sa catégorie, soit des municipalités proposant des lieux d'arrêt et de repos agréables et sécuritaires, avec une variété de services. Il s'agit d'un concept unique en Amérique du Nord auprès duquel le village de près de 2500 habitants s'engage depuis 2009.

« Je tiens à souligner les idées novatrices du village-relais d'Hébertville qui, par le réaménagement d'un endroit au coeur de la municipalité, a su développer un sentiment de fierté et d'appartenance à la communauté locale. La municipalité contribue fièrement au dynamisme de sa population, à la vitalité de la région et à la sécurité sur nos routes en accueillant les visiteurs désirant faire une pause », a exprimé par voie de communiqué le premier ministre québécois Philippe Couillard, aussi ministre responsable de la région.

Hébertville avait déjà entrepris une première phase sur la Plaine verte avec l'ajout d'un bloc sanitaire ouvert 24 heures sur 24. Une troisième partie avec l'école primaire juste à côté devrait prendre forme d'ici la prochaine rentrée scolaire.

La grande séduction

Lorsque l'on pose la question à la mairesse Doris Lavoie, il ne manquerait qu'un service à offrir à ses citoyens : la présence d'un médecin de famille directement sur le territoire, un manque depuis un départ à la retraite. Elle avoue qu'il n'est pas facile d'attirer un omnipraticien comme dans le fameux film québécois.

« On a frappé à plusieurs portes, mais ce n'est pas un milieu facile à rejoindre. Il faut dire qu'Alma draine beaucoup de ressources puisqu'ils ont un hôpital », soutient-elle.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer