Desbiens Extrême enflamme la Saint-Jean

Le bénévole Jean Fortin et le maire de... (Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil)

Agrandir

Le bénévole Jean Fortin et le maire de Desbiens Nicolas Martel ont annoncé la programmation du festival Desbiens Extrême.

Photo Le Quotidien, Dominique Gobeil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il paraît que la compétition avec soi-même est la seule qui en vaille la peine. C'est peut-être ce qui motive le festival Desbiens Extrême à se dépasser pour sa huitième édition du 20 au 25 juin et à battre des records, comme celui de « la plus grosse tobe à feu au monde ».

Le maire Nicolas Martel s'est excusé pour l'expression, qui est après tout bien répandue au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en conférence de presse mardi matin à l'hôtel de ville, où sera monté le principal chapiteau du festival. Se tenant devant l'installation de 20 pieds de haut pouvant faire brûler jusqu'à 500 bûches en toute sécurité, le coloré élu a invité malicieusement les autres villes à en faire plus si elles en sont capables.

« On est déjà bien positionné et on a déjà testé les 500 bûches », assure M. Martel. Le brasier sera allumé le 23 juin dans le cadre des célébrations de la Saint-Jean-Baptiste, une belle solution vu que les feux à ciel ouverts sont maintenant restreints. La structure géante a été réalisée par l'entreprise Chambord Desco.

Desbiens a d'autres records dans sa mire. Le classique du souper tourtière, avec le fameux mets jeannois dans un plat de 40 pieds et plus de 2000 convives attendues, sans oublier la partie de chaise musicale avec Jello musique et un objectif de 500 participants, sont de retour le samedi 24 juin.

« On a décidé de ne pas faire enregistrer nos records parce que ça nous coûterait 10 000 $ auprès de l'organisation pour chacun d'eux, mais nous sommes pas mal certains d'être les seuls dans le monde à avoir un tel résultat après avoir fait des recherches », explique Nicolas Martel.

La soirée du vendredi encouragera les talents régionaux avec le jeune chanteur du coin Maxime Doucet, qu'on a pu voir à La Voix junior. Suivront l'artiste Cynthia Harvey et son groupe, qui a aussi fait un passage dans la version adulte de l'émission, puis le chansonnier Tommy Connely.

Le maire et son équipe préparent une journée familiale le samedi, avec le championnat mondial de pédalo, une exposition des plus belles voitures de la région, le championnat régional de motocross et des feux d'artifice, entre autres. Les aînés ne seront pas oubliés avec une soirée à leur honneur le mardi 20 juin. Mentionnons également la marche du Trou de la fée le mercredi et une course contre la montre en vélo unique autour du lac Saint-Jean le dimanche. Les 4 Chevaliers Toyota joueront une partie de balle rapide ce même jour.

Le maire Nicolas Martel, qui préfère attendre la fin de l'été pour annoncer son intérêt ou non envers un prochain mandat en novembre, est fier d'avoir créé une identité « extrême » pour la municipalité de quelque 1100 âmes. Il espère que la formule perdurera et souligne que l'événement a des retombées d'environ 250 000 $ pour le milieu local, alors que jusqu'à 20 000 visiteurs peuvent venir faire leur tour au festival.

Bien que certaines activités soient gratuites, un forfait de 20 $ en prévente permet de participer à l'ensemble du festival. Plus d'informations sont disponibles au 418 346-5571 poste 0 ou sur la page Facebook Festival Desbiens Extrême.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer