«Ça sent bon» pour le CGV, selon Jean Tremblay

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Normand Boivin
Le Quotidien

Le maire Jean Tremblay n'a pas aimé entendre qu'il n'a pas soumis aux députés les dossiers pour lesquels il est en demande lundi sur les ondes de Radio X au Saguenay.

En entrevue à l'émission du matin, le député Serge Simard a dit qu'il n'avait jamais eu de demandes de la part du maire concernant le Centre Georges-Vézina et que pour ce qui est de la construction d'une nouvelle aérogare civile, Saguenay dispose d'une cagnotte intéressante provenant de la taxe d'amélioration des infrastructures de 25 $ exigée de chaque voyageur.

« Le Centre Georges-Vézina, c'est pas son comté. Moi, j'ai demandé un rendez-vous au premier ministre qui est aussi le ministre responsable de la région, et je suis allé le rencontrer à Saint-Félicien. Ç'a bien été et je pense que ça sent très bon. J'attends une annonce prochaine », a confié M. Tremblay.

Sur la question de l'aérogare, un projet de 12 M $, il se dit moins patient parce qu'il voit l'argent affluer à Baie-Comeau (6M $) et Québec (50M $). « Là, c'est jamais notre tour. Serge Simard dit qu'on a de l'argent, mais on n'a pas plus de trois millions comme il le dit. On a un peu plus que deux mais moins que trois. C'est pour payer notre part (le tiers de la facture) qui sera de 4 M $. Mais on a déjà investi 15 M $ à Bagotville sans aucun support de Québec ni Ottawa. On n'a pas eu une cenne pour le tarmac. C'est toujours nos citoyens qui payent. »

Le maire ajoute que la demande pour Bagotville a été envoyée au ministre des Transports Marc Garneau le 31 mai 2016, soit il y a un an, mais est toujours sans réponse.

Lors de son entrevue, le député Simard a répété à plusieurs reprises ne pas vouloir partir de polémique avec le maire dont il connaît le caractère batailleur. Il a ajouté qu'en sa qualité de coprésident du comité chargé d'étudier le transport aérien dans les régions, il aurait un portrait plus clair des besoins de Bagotville à l'issue des travaux, au printemps 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer