Du tennis sur terre battue au parc Murdock

Louis Aubin et Josée Néron... (Photo Le Progrès, Rocket Lavoie)

Agrandir

Louis Aubin et Josée Néron

Photo Le Progrès, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

À compter du mois d'août, Saguenay possédera des terrains de tennis en terre battue, ce qui pourrait lui permettre d'attirer des tournois et des compétitions d'envergure. Ils seront aménagés au parc Murdock, à Chicoutimi, lequel fait présentement l'objet d'une cure de jouvence au coût de 200 000$.

L'argent provient principalement du budget discrétionnaire de la conseillère municipale responsable du district #14, Josée Néron. L'arrondissement de Chicoutimi, par l'entremise de son plan triennal d'immobilisations, contribue également au projet à hauteur de 25 000 $.

Josée Néron juge important de tenir ses concitoyens informés de l'avancement du dossier, eux qui remarqueront la réalisation de travaux importants au cours des prochaines semaines au parc Murdock.

« Les nouveaux terrains de tennis seront ouverts la troisième semaine d'août. En attendant, la ville fera des installations temporaires et à partir du 25 mai, les habitués pourront avoir accès au tennis », explique la conseillère et chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD).

Une approche de l'UQAC

Des gens de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) ont approché Josée Néron et les services municipaux pour leur signifier que l'aménagement de terrains en terre battue serait profitable, ce type de surface étant prisé des joueurs de tennis. Deux terrains seront aménagés. 

« On fait comme un effet miroir. On prend les terrains actuels et on les déplace de l'autre côté de la rangée d'arbres. La beauté du projet est qu'on ne détruit pas les terrains en asphalte. On les conserve avec les grillages pour en faire des terrains de basketball l'été et deux patinoires l'hiver. Il y en aura une pour les grands et l'autre pour les petits patins », enchaîne Josée Néron. Elle ajoute que l'expérience du patin s'est avérée fort profitable l'hiver dernier. 

Un comité citoyen très actif dans ce secteur a participé à une consultation menée par la conseillère, qui est aussi candidate à la mairie de Saguenay. Josée Néron se réjouit de voir que les résidants du quartier Murdock ont à coeur l'essor et la vitalité de leur voisinage. Le pavillon du parc a aussi subi une métamorphose et retrouvé ses airs de jeunesse grâce à l'apport de citoyens engagés qui ont revampé les lieux pour en faire un véritable carrefour communautaire. D'ailleurs, l'artiste Luc Gauthier y dispensera bientôt des cours de vitrail destinés à la population.

« Notre parc se dynamise et le quartier se rajeunit, ce qui est très beau à voir », se réjouit Josée Néron.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer