La Véloroute est ouverte

La Véloroutedes Bleuets est accessible aux cyclistes.... (Le Quotidien, Louis Potvin)

Agrandir

La Véloroutedes Bleuets est accessible aux cyclistes.

Le Quotidien, Louis Potvin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Les cyclistes étaient au rendez-vous pour l'ouverture de la Véloroute des Bleuets, lundi.

C'est le cas de Céline Simard et Marcel Perron qui ont enfourché une première fois le vélo. «C'est notre première sortie de l'année. On attendait l'ouverture de la Véloroute. En plus, il fait super beau. On a décidé de commencer par une petite randonnée, le temps de m'habituer à mon nouveau vélo», raconte la dame. Son conjoint avait un peu chaud avec ses vêtements. Avec la température des dernières semaines, il avait mal jugé la chaleur d'hier. 

Lors de la balade effectuée par Le Quotidien, une bonne vingtaine de cyclistes ont été croisées, quelques marcheurs et des gens en triporteur.

Le service d'entretien de la Véloroute et les municipalités concernées ont fait leur travail, car la portion empruntée entre Saint-Félicien et Mashteuiatsh était en effet bien nettoyée. Bien sûr, certains secteurs auront besoin de petits correctifs.

Ce qui est désolant, c'est qu'entre Saint-Félicien et Saint-Prime, à l'aide d'un quad ou d'un autre véhicule, un individu a décidé de labourer une partie de la chaussée et l'accotement. Une intervention pour réparer le tout sera nécessaire. Chaque année, la Véloroute doit composer avec ces téméraires qui se promènent en motocross ou autre véhicule sur le circuit. 

Lors de notre randonnée, il a été permis de constater que des employés de Mashteuiatsh terminaient l'installation de bollards. Toute la chaussée a été balayée dans la communauté et permettait de rouler en toute sécurité. 

La piste cyclable est dans un très bon état. À part quelques fissures qui devront être colmatées et deux sections bosselées par des racines à réparer, le tronçon emprunté par Le Quotidien était impeccable.

«Notre responsable va faire l'inventaire cette semaine de l'ensemble des petites interventions qu'il faut faire pour rendre l'expérience encore meilleure. Ça va être corrigé dans les prochains jours. Avant l'ouverture, nous avons nettoyé et nous nous sommes assurés que la Véloroute soit sécuritaire», a expliqué la responsable des communications et du marketing Sheril Gravel.

Les secteurs plus problématiques comme Val-Jalbert, le Chemin du Golf à Saint-Gédéon et la Grande ligne seront complètement réparés.

Par ailleurs, comme le pavage sera refait dans la portion qui mène à la navette le Malignot, la randonnée sera un peu plus longue sur le bateau afin de débarquer les cyclistes directement à la Dam-en-terre.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer