Le lac Saint-Jean atteint 16,1 pieds

La tendance de crue de plusieurs rivières et... (Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La tendance de crue de plusieurs rivières et lacs de la région était à la hausse dimanche, comme le lac Kénogami à la hauteur du barrage de Portage-des-Roches, mais celui-ci demeure sous contrôle

Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le niveau du lac Saint-Jean a atteint 16,1 pieds dimanche, alors que plus de 90 résidences sont maintenant inondées dans la région en raison de la montée importante de plusieurs cours d'eau.

Sur le site Web d'Urgence Québec, la mise à jour la plus récente indiquait que 40 bâtiments sont inondés à Péribonka, 23 à Sainte-Jeanne-d'Arc, huit à Saint-Félicien, 10 à Saint-François-de-Sales et tout au autant à Lac-Bouchette. Cinq routes sont touchées à Saint-Félicien, Albanel et Sainte-Hedwige.

Le lac des Commissaires et la rivière Ouiatchouan sont dans un état d'inondation mineure, tandis que les rivières Mistassibi et Mistassini sont sous surveillance. Ces plans d'eau affichent tous une tendance de crue à la hausse, sauf la rivière Ouiatchouan.

Quant au lac Saint-Jean, il poursuit sa montée à un rythme de trois pouces par jour, avec une crue à 140 % de la normale. Bien que la fin de semaine a été faible en termes de précipitations, les températures plus chaudes aux alentours de 15 degrés Celsius favorisent la fonte rapide de neige qui se trouve encore au nord du bassin versant. 

« Cela a pour effet de faire remonter graduellement les débits, qui se situent aujourd'hui [dimanche] à 8400 m3/s. Même en période de décrue, les apports naturels peuvent revenir à la hausse dépendamment des précipitations et des températures. Nous suivons la situation de très près, qui évolue constamment en raison de la variabilité de la météo », fait part la porte-parole de Rio Tinto Xuân-Lan Vu dans un avis aux médias.

Quelque 32 millimètres de pluie sont attendus dans les sept prochains jours, dont 26 seulement jeudi et vendredi, estiment les hydrologues de la multinationale. Les températures maximales journalières prévues sont de 15 degrés, et même jusqu'à 20 degrés jeudi. Cela amène Rio Tinto à revoir ses probabilités. La compagnie devrait faire une mise à jour lundi, en plus des contacts réguliers avec la Sécurité civile et ponctuels avec les municipalités.

« Toutes les actions possibles ont été prises, comme des déversements proactifs, une ouverture complète des déversoirs, un relevé de neige supplémentaire et une réduction des débits sur la rivière Péribonka, pour accueillir la crue de façon sécuritaire et réduire les impacts potentiels », assure Mme Vu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer