• Le Quotidien > 
  • Actualités 
  • > Le policier Gobeil subira un procès pour conduite dangereuse ayant causé la mort 

Le policier Gobeil subira un procès pour conduite dangereuse ayant causé la mort

Le policier Maxime Gobeil conduisait une voiture semi-balisée... (Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le policier Maxime Gobeil conduisait une voiture semi-balisée le 18 juillet 2015 quand il a percuté une autre voiture à haute vitesse alors qu'il répondait à un appel d'urgence.

Archives Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Tremblay
Le Quotidien

Maxime Gobeil est cité à procès. Le policier de 32 ans fait face à trois chefs d'accusation de conduite dangereuse ayant causé la mort.

Le juge de la Cour du Québec, Michel Boudreault, a rendu sa décision sur le coup de 11 h 30, jeudi. Dans les heures précédentes, le ministère public a fait entendre six personnes, dont des citoyens qui ont été témoins de l'accident du 18 juillet 2015 ainsi que deux ambulanciers.

Dans cette histoire, l'agent de la Sûreté du Québec a heurté de plein fouet une voiture à bord de laquelle prenaient place trois personnes âgées. Toutes trois sont décédées. Le patrouilleur conduisait un véhicule semi-banalisé et répondait à un appel. La tragédie s'est produite sur la route 169, dans le secteur de Mistassini. 

La citation à procès n'a pris personne par surprise. L'enquête préliminaire durait depuis jeudi matin et visait à déterminer si la preuve de la poursuite était suffisante pour aller encore plus loin dans les procédures judiciaires intentées contre le policier. 

Au total, neuf personnes ont été appelées à la barre. Une ordonnance de non-publication interdit aux médias de divulguer la preuve qui a été révélée.

Quant au procès, il se tiendra devant un juge de la Cour du Québec. Les parties ont demandé à ce que le magistrat qui entendra la cause soit de l'extérieur de la région sous prétexte que la cause implique un policier. Le procès devrait durer deux semaines. Le procureur de la Couronne, Me François Godin, estime que l'audition de ses témoins s'effectuera durant la première semaine. La défense, qui était représentée par les avocats Harout Haladyian et Stéphanie Lozeau aura aussi des personnes à faire entendre. 

Les parties se sont donné rendez-vous le 21 septembre pour la suite des procédures.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer